Prévu sur les écrans le 22 février prochain, « Chez nous » le film de Lucas Belvaux est un manifeste de propagande anti-FN à quelques mois des présidentielles. Selon les cadres du parti frontiste, le réalisateur peint de façon caricaturale une Marine Le Pen en campagne et un Front National qui veut se banaliser. Lucas Belvaux explique qu’«une parole se libère, disséminant une odeur abjecte qui dérange de moins en moins.”

“On est à deux mois de l’élection présidentielle. Les films français sont financés par le contribuable français, donc en partie par beaucoup d’électeurs du Front national

a déclaré scandalisé Florian Philippot, invité du Grand Rendez-vous Europe 1-iTélé-Les Echos, qui continue :

“Si demain un film sortait sur François Fillon ou Manuel Valls, légitimement, ils trouveraient ça scandaleux. Nous trouvons cela absolument inadmissible. Peut-être faudrait-il mettre le budget de ce film sur les comptes de campagne de nos adversaires. Je ne plaisante même pas en disant cela”.

Francesca de Villasmundo


Philippot : le film de Lucas Belvaux, “c’est… par Europe1fr

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :