chili-pro-vie-MPI

Bien que la présidente socialiste du Chili, Michelle Bachelet, ait signé le projet de loi, au mois de janvier 2015, qui dépénalisait l’avortement, la victoire n’est pas encore acquise pour ce gouvernement qui essaie de faire pression pour que le Congrès valide cette ignominie.

Déjà en janvier, Mme Bachelet avait prévenu que ce projet de loi « était un thème sensible car le Chili est un pays pluriel où cohabitent différentes sensibilités religieuses, philosophiques et culturelles », et elle avait rajouté : « on n’est pas toujours d’accord sur des conceptions de vie mais en tant que communauté, on ne peut pas renoncer à l’idée du bien commun et des règles partagées ».

Pour son gouvernement, renfoncer les « droits de la femme » a été une priorité dès le début. C’est pourquoi on a vu un rapprochement qui s’est fait entre ceux qui sont en faveur de légaliser l’avortement et des institutions comme Amnesty International. Aujourd’hui, cette ONG se permet de faire pression auprès de la population pour tenter d’accélérer les votations au sein du congrès.

Selon Amnesty International : « la pénalisation totale de l’avortement crée un climat de crainte et nuit gravement l’attention médicale donnée aux femmes enceintes qui veulent se faire avorter ». C’est quand même ahurissant qu’une organisation qui se dit « en faveur des droits de l’homme » et qui tente de lutter contre les abus, les injustices et les vexations contre l’humanité, ne veuille pas reconnaître le droit à la vie, et ne défende pas l’enfant à naître.

Non seulement le peuple chilien subit les conséquences d’un gouvernement socialiste, mais également, il doit faire face à des institutions qui veulent détruire l’unité du pays en obligeant le même gouvernement à continuer sa lignée d’annihilation de sa propre société.

Une démocratie qui crée des lois contre son propre peuple, devrait-elle être au pouvoir ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :