C’est la fracture entre Jean-Luc Mélenchon, chef des « insoumis », et son porte-parole Djordje Kuzmanovic qui s’est permis de dénoncer « la bonne conscience de gauche » qui « empêche de réfléchir à la façon de ralentir les flux migratoires ».

En vérité, cela fait des mois que Djordje Kuzmanovic tient un discours qui ne colle pas avec celui de Mélenchon et de son parti.

Le samedi 8 septembre, L’Obs avait interrogé Djordje Kuzmanovic, ainsi que Clémentine Autain, député de Seine-Saint-Denis, sur l’immigration, laissant ainsi apparaître des opinions opposées au sein du mouvement des Insoumis.

Au cours de l’entretien, Djordje Kuzmanovic expliquait avoir une vision « patriote », à la façon de Jean Jaurès : « Lorsque vous êtes de gauche et que vous tenez sur l’immigration le même discours que le patronat, il y a quand même un problème… »

Le site de L’Obs présentait alors M. Kuzmanovic comme conseiller de Jean-Luc Mélenchon. Mais, mardi soir, le site ajoute un nota bene : « A la demande de Jean-Luc Mélenchon, nous avons rectifié le titre de Djordje Kuzmanovic, que nous avions initialement présenté comme son “conseiller”. Jean-Luc Mélenchon nous précise : “Le point de vue qu’il exprime sur l’immigration est strictement personnel. Il engage des polémiques qui ne sont pas les miennes.” ».

Voilà qui annonce une imminente fin de collaboration entre les deux hommes.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Un livre magnifique : Du mépris de la mort

Textes sur la mort, la sépulture et le deuil.

DU MEPRIS DE LA MORT – Textes de Démétrios Kydonès, saints Augustin, Thomas d’Aquin et Grégoire de Nysse sur la mort, la sépulture et le deuil présentés par l’Abbé Olivier Rioult aux éditions saint-Agobard.

 

%d blogueurs aiment cette page :