Ce recueil de chroniques que le docteur Dor avait commencé à mettre en ordre parait un an après son rappel à Dieu, « pour lui rendre hommage et assurer la relève ». Ce livre fait suite au Crime contre Dieu, -première édition Perrin & Perrin en 1999, dernière édition Chiré 2016-, et comme lui, est dédié au Créateur, aux innombrables petites victimes de l’avortement et à une société qui perd son âme et sa substance. Deux noms célèbres introduisent ce travail, l’historien de renom Jean de Viguerie et le docteur Luc Perrel, directeur de publication du bulletin S.O.S. Tout-petits et vice-président de l’association, rappelé à Dieu en octobre 2017. Postface de Raphaël Dor, son fils.

Mais qui est le ce défenseur inlassable de la Vie ? Qui est le docteur Dor, si célèbre avec ses petits chaussons de laine pour bébé et ses médailles miraculeuses distribuées comme un rempart, pour ces vies menacées. Xavier Dor est né en janvier 1929 à Marseille, a passé ses jeunes années à Cuba ; la déclaration de guerre le surprend en France, retour aux sources à Marseille en famille. Pensionnaire au Petit séminaire de Chambéry, il y est féru de latin et de grec et de la messe quotidienne. Bachelier il s’oriente vers la médecine, épouse Françoise de Bernonville qui sera à ses côtés pour le meilleur et pour le pire. En 1962, il entreprend sa thèse de doctorat en médecine, Choréathétose et Parkinson, avec en dédicace « A Dieu qui a tout fait et qui nous aime ». Pédiatre, il s’installe avec sa famille et exerce en Côte d’Ivoire. Un dévouement inlassable et des qualités professionnelles exceptionnelles lui vaudront plusieurs citations. De retour en France, il s’oriente vers l’embryologie à la Salpétrière. Pendant plus de 25 ans il se passionnera pour l’évolution -non le fruit du hasard, mais fruit d’une intelligence démontrant l’existence du plan de Dieu. Congrès, voyages studieux, … il rayonne, il sert, il soigne, il étudie, il console, il guérit, … inlassablement, sans compter.

En 1994 il prend sa retraite, c’est à dire qu’il change « d’enseigne ». Il fonde S.O.S. Tout-petits se consacre à la lutte contre l’avortement. Manifestations, colloques, rencontres, prières publiques, en France et à l’étranger il est partout, avec ses légendaires petits chaussons de laine, et ses médailles miraculeuses, sa voix douce pleine de compassion, de persuasion et d’amour, son sourire qui dit l’homme bon qu’il est. Il en fallait du caractère pour aller sans relâche à contre-courant du politiquement correct et du catholiquement correct ! Il animait avec son épouse discussions, réunions en tous genres, manifestait le 1er mai avec le Front National, participait aux Universités d’été de Renaissance Catholique-, et infatigable pèlerin de Chartres. Un de ses grands étonnement et une de ses grandes peines auront été l’attitude du corps médical et surtout de l’Eglise. Serment d’Hippocrate méprisé et commandements de l’Eglise bafoués ! Cela le conduira à dénoncer l’influence omniprésente de la Franc-Maçonnerie et du Bnaï Brith. Seules les communautés traditionnalistes le soutiendront et « notamment la courageuse Fraternité saint Pie X ». « Il aura défendu l’honneur de l’Eglise » écrira un de ses amis après sa mort.

Si on connait bien l’œuvre de sauvegarde du Dr Dor, visant à l’abolition de la loi Veil, on connait moins l’œuvre de « réanimation ». Le présent recueil la présente, l’explique. Il s’agit de réanimer un peuple. Comment ? En réveillant les consciences. « On ne peut dit-il détruire plus radicalement la conscience d’une femme qu’en niant et en lui faisant nier sa maternité ». Mais le Dr Dor pensait aussi aux criminels qu’il exhorte au repentir, pas le peuple victime, mais les organisateurs de ces massacres. « La grande catastrophe du XX° siècle n’est pas la « Shoa », c’est l’avortement. Non l’avortement en lui-même qui a toujours existé -conséquence du péché originel- mais l’avortement légalisé, conseillé, encouragé, financé, imposé par la loi » écrit le Dr Perrel dans sa préface. Ce crime qui fait des milliards de victimes.

Ces éditoriaux – près d’une soixantaine- sont empreints de gravité, mais aussi d’humour, d’anecdotes, de réflexions originales.  Chacun de ces textes est un petit livre, au ton peu banal !  Très variés, on peut retrouver les thèmes, les arguments, les témoignages grâce à l’index en fin d’ouvrage. Pratique pour avoir des réponses claires, imagées, des réparties justes dans les discussions avec des opposants ou tout simplement pour comprendre les enjeux de ce combat. Une lecture vivifiante, pleine d’espérance. Non tout n’est pas perdu ! Lisez ce livre et vous comprendrez. Même si la loi Veil n’est pas abrogée, le Dr Dor aura replacé le combat pour la défense de la vie dans son véritable sens : celui des fins dernières, du combat contre l’Adversaire qui est homicide depuis le début. « Ce combat est eschatologique » a depuis le début proclamé le Dr Dor, seule la grâce de Dieu y mettra fin.

Magnifique témoignage de toute une vie au service de la Vie.

Combats conte la pesanteur, Docteur Xavier Dor, 22€, 302 pages, aux Presses de la Délivrance.

Plus d’informations et commande sur Livres en Famille

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :