confessions-d'un-sayan

Jacob Cohen est un écrivain juif marocain spécialiste en critique du sionisme. Il a enseigné à la faculté de droit de Casablanca.

Le Sayan est un “agent dormant” sioniste établi en dehors d’Israël et prêt à collaborer dans le cadre de son activité professionnelle avec les agents du Mossad, le service secret israélien.

L’existence des Sayanim a été révélée par Victor Ostrovsky, ancien agent du Mossad, dans ses mémoires publiées aux Etats-Unis en 1990 sous le titre By Way of Deception : The Making of a Mossad officer.

Ici, c’est sous la forme d’un roman mais de façon très réaliste et documentée que Jacob Cohen nous fait vivre dans l’ombre d’un Sayan. Le personnage se prénomme Adrien, juif athée, au départ indifférent au sionisme, travaillant comme journalisme dans un célèbre quotidien de gauche. Mais au détour d’une conférence écoutée distraitement au Cercle Bernard Lazare, il fait la connaissance d’une jeune femme voluptueuse, Jacqueline, qui le séduit et le ramène “dans le giron”. Après avoir fait ce qu’il faut pour solidement accrocher Adrien à ses charmes, elle l’introduit au B’nai B’rith, maçonnerie juive. D’étape en étape, cette aventure avec Jacqueline et les rencontres qu’elle lui organise transforment Adrien. Ses nouveaux “amis”, bien placés, attendent de lui que sa plume se mette au service des intérêts d’Israël. Entre les séductions de Jacqueline et les fréquentations qui flattent l’orgueil, comment résister à cet engrenage ?

Ce roman truffé de personnages authentiques et de scènes cocasses nous fait penser que la réalité dépasse souvent la fiction. 

Confessions d’un Sayan, Jacob Cohen, éditions Kontre Kulture, 184 pages, 14 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :