militaires-transgenres

Une convention réunissant des militaires transgenres de différents pays s’est tenue à Washington le 20 octobre. Sous l’intitulé “Perspectives on Transgender Military Service from Around the Globe“, cette convention a démarré à 9h par un mot d’accueil du Brigadier General Clara Adams-Ender de l’US Army.

Dix-huit pays autorisent les transsexuels et les transgenres à être des militaires. Mais, à ce stade, ce n’est pas officiellement accepté par les Etats-Unis. Pourtant, cette convention démontre que, dans les faits, c’est déjà toléré puisque des militaires américains sont venus y participer en uniforme et en signifiant leur identité.

En dehors de militaires américains, seuls cinq pays étaient représentés à cette convention : l’Australie, le Royaume-Uni, le Canada, la Suède et la Nouvelle-Zélande. Les présents étaient de tous grades : troupe, sous-officiers et officiers.

Encore un aspect du nouvel ordre sexuel mondial…

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 commentaires

  1. Samuel D'Assenc says:

    Où va donc le monde ?

  2. Placide says:

    Ces “mec-que-s-là”, ils crient sans cesse à l’égalité, à la normalité, etc., etc.
    Mais ils NE veulent PAS être considérés comme des gens “normaux” ou “égaux”, vu qu’ils font toujours des trucs à part, pour eux seuls. Ils sont en permanence en pleine discrimination négative des autres (et discrimination positive d’eux-mêmes).
    Bref, ils sont vraiment insupportables de haine et d’arrogance (sans parler de leur exhibitionnisme outrancier, qui est pour le coup… d’un très mauvais genre !
    Mais le plus inquiétant reste quand même leur éventuelle présence au sein des Armées, tandis qu’ils ne cessent de se stigmatiser eux-mêmes et de pourfendre les autres. Comme facteur d’embrouille et de zizanie, ça se pose-là !

  3. Patrick says:

    Que cherchent-ils (elles) ? Une émancipation sexuelle, citoyenne … ! Cela devient compliqué.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

15 % 29.840 € manquants

5160 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 29.840 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !