Dans un article consacré au chaos social qui suivra le coronavirus, j’écrivais hier qu’il fallait s’attendre à un scénario “à la grecque” avec baisse des pensions et des salaires, ainsi qu’à des ponctions sur notre épargne.

En ce qui concerne la baisse des salaires, cela démarre déjà dans différents pays d’Europe.

Il y a quelques jours, c’est la compagnie aérienne scandinave SAS qui proposait de réduire de 20 % les salaires de ses employés.

Aujourd’hui, c’est en Belgique que plusieurs patrons de presse demandent à leurs journalistes d’accepter une baisse de 7,5 % de leur salaire, vu la situation économique difficile provoquée par le coronavirus.

“Les personnes dont la fonction est critique ou vitale pour l’entreprise continueront à prester leur temps de travail à 100%. Par solidarité et afin de participer à l’effort commun, il leur sera demandé toutefois d’accepter une réduction temporaire de leurs rémunérations mensuelles brutes de 7,5%”

Message de la direction de Rossel à son personnel

Comme la loi belge ne permet pas à l’employeur de décider unilatéralement d’imposer une baisse de salaire, les patrons de presse demandent à leurs employés de l’accepter volontairement.

L’association des journalistes professionnels, a très rapidement réagi dans un courrier envoyé à Rossel :

“L’attitude de la direction adoptée à l’égard des rédactions du Groupe est indécente. La solidarité est une manifestation individuelle et collective à l’égard de semblables éprouvant des difficultés et non celle d’une société réclamant la contribution de ses employés. La solidarité à son égard imposée aux rédactions par l’actionnaire, sauf démarche active personnelle, est en effet inacceptable.”

D’autres rédactions belges signalent des mesures dans le même sens. Mediafin (L’Echo et De Tijd) propose une base salariale de 5%. IPM (La DH, La Libre, Paris-Match Belgique) réfléchit à la proposition qui ne devrait plus tarder.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :