Avec 40% d’opinions favorables dix mois après son élection, et toujours 83% d’électeurs républicains, -selon les sondages-, Donald Trump n’a pas perdu sa base électorale et a satisfait ses électeurs sur de nombreux points peu mis en exergue par la presse bien-pensante, comme en ce qui concerne les charges des petites et moyennes entreprises, son action contre les lois sociétales LGBT, la brillante réussite économique du pays, ainsi aussi que son arrêt des traités de libre-échange. Même sur le plan international, malgré les apparences, il serait assez cohérent avec ses promesses, etc.  Ce gel du paysage électoral depuis l’élection présidentielle tiendrait au fait que les démocrates n’ont toujours pas admis leur défaite et n’en ont pas tenu compte ce qui les poussent à continuer la campagne électorale enfermés dans leur microcosme, comme si la présidence ne leur avait pas échappée et comme si les Américains n’avaient pas rejeté leur politique. Comme en fait, s’il y avait un rattrapage possible.

Frédéric Taddéï animait un débat sur Europe 1 le 13 novembre, avec Jean-Eric Branaa (maitre de conférence à l’université Paris II Panthéon-Assas), Alexandre Devecchio (Le Figaro), Anne Toulouse (Journaliste franco-américaine, vivant aux USA) et Sylvain Cypel (journaliste pour de grands medias de gauche. Formé en Israël). Sur quatre invités, trois donnent une approche différente (et parfois originale) du bilan provisoire de la présidence Donald Trump, de celle habituellement propagée.

Emilie Defresne

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Un livre magnifique : Du mépris de la mort

Textes sur la mort, la sépulture et le deuil.

DU MEPRIS DE LA MORT – Textes de Démétrios Kydonès, saints Augustin, Thomas d’Aquin et Grégoire de Nysse sur la mort, la sépulture et le deuil présentés par l’Abbé Olivier Rioult aux éditions saint-Agobard.

 

%d blogueurs aiment cette page :