Cardinal Christoph Schonborn
Cardinal Christoph Schonborn

Le cardinal Christoph Schönborn de Vienne qui avait annoncé lors de la veillée pascale la mort par crucifixion du prêtre salésien Tom Uzhunnalil, kidnappé à Aden, au Yémen, par une bande de l’état islamique, a démenti son affirmation aujourd’hui indique l’évêque Paul Hinder d’Arabie Saoudite à CNA (Catholic News Agency) : « Le cardinal Schönborn a déjà corrigé la déclaration qu’il a faite sur la base d’une fausse information de l’archevêque Bernard Moras de Bangalore. Certains médias en Inde sont trop nerveux et curieux et ne sont pas conscients qu’ils jouent avec la vie du père Tom. Je ne peux pas en dire plus pour la raison déjà évoquée (protéger la vie du père salésien.) »

Mgr Hinder a également précisé à CNA« qu’il y a de sérieuses indications que le père Tom Uzhunnalil est toujours entre les mains des kidnappeurs » mais qu’il ne peut donner plus d’informations afin de protéger la vie du prêtre.

Continuons donc de prier pour ce courageux prêtre qui le jour de l’attaque de l’hospice des Missionnaires de la Charité d’Aden « au lieu de s’enfuir, était allé à la chapelle pour consommer toutes les hosties consacrées et ainsi éviter que les assaillants ne commettent des actes sacrilèges. » Et qui disait chaque jour : « Soyons prêts pour le martyre.»

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

10 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :