L’“académie pour la défense de l’Occident judéo-chrétien” cofondée par l’américain Steve Bannon – qui se qualifie lui-même de “chrétien sioniste” – et le britannique Benjamin Harnwell avec l’appui du cardinal américain conservateur Burke et de sa fondation l’Institut Dignitas Humanae se trouve dans le viseur de la gauche italienne. Cette dernière conteste l’accord entre le ministère italien de la Culture et l’académie pour la location de la médiévale chartreuse de Trisulti.

Le projet a été donc l’objet, hier 25 janvier 2019, d’une interpellation parlementaire au gouvernement italien et sera au centre d’une marche de protestation le 16 mars prochain. La manœuvre parlementaire est due au député de gauche, Nicola Fratoianni qui a défini l’Institut Dignitas Humanae comme « une fondation catholique conservative, émanation des teocon américains, guidée par l’ultra-conservateur cardinal Raymond Burke, critique envers le pape François, et du britannique Benjamin Harnwell » « entendant utiliser la chartreuse de Trisulti comme le siège représentant le mouvement politique international guidé par Steve Bannon (The Movement), d’inspiration catholique fondamentaliste, nationaliste et populiste. La chartreuse risque de devenir une école de formation politique internationale pour défendre les racines judéo-chrétiennes de l’Occident. » Horresco referens pour cette gauche italienne radicale-chic immigrophile qui n’aurait vu, c’est dans ses gènes, aucun problème si cette chartreuse était devenue un repère de néo-marxistes-mondialistes…

Le Washington Post précise que Harnwell est en train de travailler pour « transformer la chartreuse en une académie pour étudiants ’guerriers’ qui veulent apprendre les règles du populisme pour devenir une nouvelle génération de souverainistes ».

Le député Fratoianni a mis en discussion l’assignation de la chartreuse, décidée en février 2018 par le précédent gouvernement, de gauche faut-il rappeler, en contestant une série « d’incongruités évidentes » parmi les critères indiqués dans le contrat et les caractéristiques effectives de l’Institut Dignitas Humanae. Des « incongruités » qui ne frappent pas l’actuel gouvernement italien qui maintient donc l‘accord de location.

Différentes organisations de gauche pro-migrants, regroupées dans le réseau Villes solidaires, ont décidé d’une marche, le 19 mars prochain, contre le projet de Bannon « pour dire que l’Italie a un cœur démocrate qui n’est ni populiste ni souverainiste ».

Pourtant, si l’on regarde la popularité de l’actuel ministre de l’Intérieur Salvini, proche d’ailleurs du cardinal Burke, l’Italie semble bien avoir un cœur populiste et souverainiste…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 commentaires

  1. Cadoudal says:

    cette droite “catho” qui roule pour Israël sent le fagot;

    elle va marcher au pas cadencé derrière les caporaux de la Ligue de Défense juive .

    Banon parle comme le F.:.M.:. Collard :

    “la France aux Français , cela veut dire la France aux Juifs”

    .

    • MOI je suis pour l’IRAN et la PALESTINE ; Et la SYRIE malgré toutes les attaques sait se défendre contre les attaques juives sionistes . Ces 3 pays + le LIBAN pourraient mettre ce pays d’assassins à genoux . I have a dream .
      En attendant vive le BDS Français .

  2. Saint-Plaix says:

    A quoi pensait donc le cardinal Burke ? Il a décidément de bien mauvaises fréquentions!

  3. Le seul “hic” c’est le sioniste Bannon. Nous assistons à la manipulation et infiltration de tous les opposants éventuels au mondialisme sioniste. Quand les sionistes voient se former des institutions susceptibles de contrer leurs efforts, ils les infiltrent ou les financent pour pouvoir les torpiller plus facilement. Saboteurs nés, ils nous proposeront leur saloperie de gouvernement quand toute autre solution aura foiré. Ils n’ont pas peur de faire des milliards de victimes, ils l’ont montré avec l’avortement.

  4. Daniel Daflon says:

    Pourquoi ce banon ne reste t-il pas chez lui? Les populistes européens n’ont nullement besoin de ce personnage.

  5. deogratias says:

    Un américain qui débarque en Europe pour “sauver” son passé idéologiquement qualifié “judéo-chrétien” n’est pas bon signe. Souvenons nous du dernier débarquement américain, il paraît que c’était pour nous “libérer”.

    • la vieille gauloise says:

      Et en débarquant sur les plages de Normandie , les soldats ricains
      disaient :” on est chez nous !”…. Même Attali reconnaît que la mondialisation se fera dorénavant par le ” national sionisme “….

      • La grosse arnaque: seuls les sionistes et Israël ont le droit d’être “nationaux”. D’ailleurs ils s’arrogent tous les droits, les autres ne sont que des infra-humains.

  6. Cadoudal says:

    les nationaux sionistes gaulois ont vocation à servir de chair à canon pour protéger la Communauté
    contre l’antisémitisme islamique, importé par le Crif.

    la manœuvre Banon va marcher : il suffit de voir Marine et Collard se prosterner devant le Veau d’ Or du Crif et obéir à toutes les injonctions licrasseuses.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !