europarl

Le magazine allemand Der Spiegel révèle que deux chauffeurs du Parlement européen avaient en leur possession du matériel de propagande de l’organisation terroriste Etat islamique (EI).

Les intéressés ont été licenciés. Le Parlement européen n’a pas souhaité réagir dans l’immédiat.

Les faits concernent à la fois les villes de Bruxelles et Strasbourg, souligne encore Der Spiegel.

La police a ouvert une enquête. Le moment précis de la découverte du matériel de propagande n’est pas connu.

L’information fait d’autant plus de bruit au parlement européen qu’il était déjà apparu que l’un des auteurs des attentats de Bruxelles avait travaillé dans une équipe de nettoyage au Parlement européen.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Abonnement Revue Civitas!

Et si vous vous abonniez à la revue Civitas pour un an ? Et en plus économies sur les frais de port ! Pourquoi vous priver ?

Le numéro 82 – Franc-maçonnerie, déjà sorti !

Cliquez ici pour vous abonner.

%d blogueurs aiment cette page :