dien-bien-phu

Ivan Cadeau, officier et docteur en histoire, est un spécialiste des guerres d’Indochine et de Corée.

Il y a un peu plus de soixante ans, l’armée française livrait à Diên Biên Phu la dernière bataille rangée de son histoire. Depuis lors, ces trois syllabes, aux sonorités exotiques pour un Occidental, sont synonymes de courage et de sacrifice. Les combats acharnés qui opposent, cinquante-six jours durant, les troupes de l’Union française aux soldats de l’armée populaire vietnamienne ont, en effet, définitivement donné à cette “parcelle de gloire” un caractère singulier. De fait, du côté français, cette bataille perdue, qui précipite la fin de la guerre d’Indochine et annonce la fin de l’Empire, occupe une place particulière. La chute du camp retranché de Diên Biên Phu, le 7 mai 1954, provoque un réel traumatisme en même temps qu’une prise de conscience de l’opinion publique française. Alors que la guerre d’Indochine ne rencontrait jusque-là que l’indifférence de la population, celle-ci semble découvrir que la France se bat depuis neuf ans en Extrême-Orient et que des milliers de ses soldats sont morts, là-bas, dans la boue des rizières de Cochinchine ou dans la jungle des montagnes de la Haute Région tonkinoise. Au lendemain de la défaite, la compassion envers les milliers de tués, blessés et rescapés de la garnison française se double d’un sentiment d’incompréhension. La presse, notamment, s’interroge sur les raisons qui ont conduit à l’anéantissement de 17 bataillons, parmi les meilleurs que comptait alors le corps expéditionnaire français d’Extrême-Orient.

Diên Biên Phu constitue pour les acteurs de la bataille une véritable tragédie, au sens antique du mot. Ce livre nous fait revivre le sort de ces grandes figures parachutistes et légionnaires, et de ces anonymes appartenant aux unités du service et du soutien, qui meurent eux-aussi.

Diên Biên Phu, Ivan Cadeau, éditions Tallandier, collection Texto, 208 pages, 8,50 euros

A commander via le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :