Selon le site Internet du Sénat, la France comptait au 1er mars 2017 17.393 personnes sont inscrites comme « S » sur le FSPRT (Fichier de traitement des Signalements pour la Prévention de la Radicalisation à caractère Terroriste).  L’UCLAT (Unité de Coordination de la Lutte AntiTerroriste) les répartit ainsi :

– 7 400 individus signalés par les préfectures via les États-Majors de Sécurité (EMS) ;

– 5 346 individus signalés par le public via le CNAPR (Centre National d’Assistance et de Prévention de la Radicalisation) ;

– 5 799 objectifs inscrits par des services de police ou gendarmerie.

Par ailleurs, 2 046 individus ont été formellement identifiés sur une zone de combat en Syrie et en Irak et 249 individus présumés décédés ont été recensés.

Sur le plan géographique, on considère 7 niveaux :

  • Les nids à terroristes (plus de 200 fichés S), 18 départements qui sont bien évidemment les plus cosmopolites : Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Gard, Haute-Garonne, Loiret, Nord, Pas-de -Calais, Bas-Rhin, Rhône, Lyon métropole, Paris, Seine-et-Marne, Yvelines, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne et Val-d’Oise.
  • Les 8 départements ayant plus de 150 fichés S et nids potentiels : Gironde, Hérault, Isère, Oise, Savoie, Haute-Savoie, Tarn et Vaucluse ;
  • Les 11 départements ayant plus de 100 fichés S où les faits-divers regorgent de noms exotiques : Aisne, Calvados, Drôme Eure-et-Loir, Loire, Marne, Meurthe-et-Moselle, Moselle, Haut-Rhin, Seine-Maritime et Var ;
  • Les 30 départements ayant plus de 50 fichés S et dont les troubles se cantonnent généralement à la préfecture et sa banlieue : Ain, Alpes-de-Haute-Provence, Ardèche, Aube, Aude, Aveyron, Charente, Charente-Maritime, Côte d’Or, Côtes-d’Armor, Dordogne, Eure, Finistère, Gers, Ille-et-Vilaine, Indre-et-Loire, Landes, Loire-Atlantique, Lot-et-Garonne, Mayenne, Orne, Puy-de-Dôme, Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées, Pyrénées-Orientales, Haute-Saône, Saône-et-Loire, Sarthe, Somme, Tarn-et-Garonne,
  • Les 18 départements tranquilles, plus de 30 fichés S, généralement ruraux : Ardennes, Ariège, Cher, Corrèze, Doubs, Indre, Jura, Loir-et-Cher, Haute-Loire, Lot, Maine-et-Loire, Manche, Haute-Marne, Vendée, Vienne, Vosges, Yonne et Territoire de Belfort
  • Les 9 départements très tranquilles, en déclin ou ayant déjà leurs organisations terroristes locales et comptant plus de 10 fichés S : Allier, Hautes-Alpes, Corse-du-Sud, Haute-Corse, Meuse, Morbihan, Nièvre, Deux-Sèvres et Haute-Vienne
  • Les 3 départements du désert français, oubliés de l’Etat et même des terroristes… avec moins de 10 fichés S : Cantal, Creuse et Lozère.

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :