La crise de la zone euro provient de l’inquiétude suscitée par l’endettement des états européens, notamment de la France, sur les marchés financiers. La solution de cette crise implique un « serrage de vis » dans tous nos pays et une baisse de nos importations. Comment les pays musulmans, producteurs de pétrole ou pays touristiques, doivent-ils s’adapter ?

Le Quotidien du Peuple, en Chine, prédisait, en 2011, avec justesse, que la crise de la dette dans la zone Euro nuirait aux exportations de la Chine. Pour les pays musulmans, le principal impact de la crise de l’Euro portera sur la demande de pétrole et le tourisme. 

Les exportateurs de pétrole dotés de grandes capacités financières et de petites populations, comme les pays du Golfe, sont les mieux placés pour absorber le choc. Ils sont entrés dans la crise avec des réserves financières importantes. La baisse des prix du pétrole les oblige seulement à taper dans leurs réserves et à réduire leurs investissements. 

Pour les exportateurs de pétrole ayant des revenus pétroliers, mais avec des populations importantes, leurs grands engagements sociaux rendent difficile l’ajustement de leurs dépenses, comme l’Algérie. Le risque de déficits budgétaires est difficilement évitable, lorsque ces gouvernements tentent de relever des défis sociaux à long terme. Les pressions sociales augmentent en cas de retour de travailleurs émigrés. 

Enfin, il existe des pays musulmans qui entretiennent des liens étroits avec l’Europe, dans le commerce et le tourisme, comme le Maroc par exemple. Ils ressentent le plus grand impact à travers la demande d’importation européenne en baisse et la baisse de la fréquentation touristique. Une solution pour tous ces pays consiste à accélérer le développement de leurs infrastructures et de leur développement social, et à faciliter l’essor d’un secteur privé dynamique. 

Source : Sir John Davie, visiting professor à la London Metropolitan Business School, Président d’Altra Capital pour le journal Asharq Al-Awsa

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

10 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :