De 1330 à 1550, des immigrés sont venus s’installer dans le Royaume d’Angleterre, en provenance de nombreux pays d’Europe. Comme quoi, les mouvements de populations ont toujours existés. Cependant, ils étaient marginaux, le pays ayant envoyé le plus d’immigrés en Angleterre sur une période de 220 ans en a fourni… 4509 !

La provenance de ces nouveaux arrivants est multiple et se divise en 6 « strates ».

La première est les pays ayant fourni entre 1110 et 4509 immigrés : il s’agit, on s’en serait douté, de l’Irlande et de l’Ecosse, mais également des provinces françaises occupées pendant la guerre de Cent ans, de la Lorraine, de la Flandre, du Brabant et du Saint-Empire Romain Germanique.

La seconde correspond à ceux en ayant fourni entre 273 et 1109 : l’Islande, la Bretagne, la Hollande, Gênes, le Royaume de Sicile, la Sardaigne.

La troisième regroupe ceux entre 68 et 272 : Ponthieu, Guyenne, Venise, Lombardie, Toscane et Chypre.

La quatrième, entre 17 et 67 : le Pays de Galles, la Frise, la Thuringe, les états Teutoniques, Byzance, le Portugal, Grenade

La cinquième entre 5 et 66 : Castille, Aragon, Poitou, Anjou, Touraine, Bourgogne, Savoie, Etats du Pape, Romagne, Pologne, Danemark, Suède, Norvège,

La dernière entre 1 et 4 : Navarre, Majorque, Dauphiné, Provence,  Autriche, Bavière, Mecklembourg, Poméranie, Courlande, Morée, Crète, Maine, Berry, Bourbonnais.

Au total, pas plus de 10.000 personnes ont franchie le Channel pour devenir des Anglais. Gageons que la plupart étaient des artisans venus exporter leurs savoir faire, surtout pour ceux en provenance d’Italie et des Pays-Bas.  Notons l’absence d’immigrés auvergnats, à la grande joie de Londres, car comme dit Brice Hortefeux : « un Auvergnat ça va,  beaucoup ça pose problème ». Il faut dire qu’à l’époque, l’AS Montferrand n’existait pas, donc aucune raison d’aller en Angleterre. Pas de Pakistanais non plus, les fillettes qui vivaient alors à Rotherham pouvaient alors vivre tranquilles. Pas d’attentats à Manchester, pas de Coupe d’Europe non plus, on n’a rien sans rien…

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :