Le pseudo «artiste» Abel Azcona qui prétend faire de l’art contemporain par la profanation d’hosties consacrées a déclaré qu’il possédait 32 nouvelles hosties consacrées grâce à des “fans” qui sont allés à différentes messes pour les obtenir.

Mais le pire est que certaines de ces hosties, selon les dires du blasphémateur Azcona, ont été prises lors de la messe de réparation qui a eu lieu à la cathédrale de Pampelune.

Tandis que le juge étudie les plaintes déposées contre cette exposition blasphématoire, la fermeture préventive de l’exposition a été refusée sous prétexte que “les hosties initialement exposées par l’auteur ne sont plus en place“.

Selon le juge, “il n’y a plus d’affichage public des hosties consacrées et il n’est donc pas nécessaire de prendre une décision sur leur retrait“. Des photographies des profanations d’hosties sont pourtant toujours exposées.

Quant à Abel Azcona, il continue de narguer et d’insulter les gens qui demandent la fermeture de l’exposition. “Mesdames, je vous libére, pas besoin de prier pour moi et pour mon âme“, s’amuse-t-il de déclarer devant les journalistes. Cet être abject se permet également de graves accusations contre les prêtres, en particulier contre ceux qui étaient présents à la messe de réparation, déclarant publiquement : “Plus d’une centaine de prêtres étaient à l’autel lors de la messe de réparation. Je me demande combien n’ont jamais abusé quelqu’un ? “.

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

close
Pour recevoir MPI gratuitement chaque semaine !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !