Nos lecteurs se souviennent du cas du couple Phillips qui avait refusé de faire un gâteau pour un mariage homo. Ils avaient été traînés au tribunal pour refus de service. La Cour Suprême des Etats-Unis avait finalement jugé en faveur des pâtissiers, estimant qu’ils étaient libres de faire une réalisation artistique au profit de qui ils voulaient, car ce n’était pas un simple produit commercial comme le pain. Un autre cas est celui de Barinelle Stutzman, une fleuriste de Washington qui avait refusé de faire les bouquets de fleurs dans des circonstances identiques. La Cour Suprême de Washington dont elle relevait, l’avait condamnée pour discrimination. La Cour Suprême des Etats Unis, a donné l’ordre de réviser ce jugement. La défense de cette femme était intéressante. Elle a pu prouver qu’elle avait employé des homosexuels ; mais qu’en revanche elle ne voulait pas approuver ni coopérer à des manifestations collectives, allant contre sa conscience. Même tendance dans l’affaire NIFLA versus Becerra. Il s’agit de centres d’aide aux femmes enceintes en Californie. Ceux-ci refusaient d’être des intermédiaires aux avortements quand ils étaient sollicités lors des diagnostics de grossesse effectués chez des patientes. La Cour Suprême leur a donné raison aujourd’hui 26 juin.

Il est bon de savoir que l’opinion publique se passionne pour ces procès. Les résultats tendent à montrer que la Cour Suprême très orientée à gauche du temps d’Obama s’est recentrée. Par exemple elle a validé le décret anti-immigration de Trump ce même jour 26 juin. Il interdit le territoire américain, de façon permanente, aux ressortissants de six pays majoritairement musulmans, les ressortissants du Yémen, Syrie, Libye, Iran, Somalie et Corée du Nord. Pour ce dernier pays, c’est pour faire bonne mesure, car celui-ci est le plus fermé au monde et on ne peut pas en sortir. Pour Trump, c’est une victoire considérable dans la mesure où elle restait improbable et que les médias politiquement corrects s’étaient déchaînés contre lui

Ce changement d’orientation de la Cour Suprême est à n’en pas douter le plus grand évènement politique en Amérique depuis l’ère Bush.

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 commentaires

  1. PrSC-Phd says:

    Cette même Cours Suprême qui a autorisé le mariage homosexuel

  2. Jean-Pierre DICKES says:

    Exact. C’était le 26 juin 2015, sous Obama. C’est la raison pour laquelle je dis qu’elle bascule. La raisosn est qu’un nouveau juge a été nommé. Théoriquement neutre, il a voté dans le bon sens.

  3. Daniel Daflon says:

    Espérons que les vrais valeurs de la civilisation vont reprendre leurs droits dans ce pays.

  4. PrSC-Phd says:

    Il y avait une majorité conservatrice sous Obama

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !