La loi Avia, loi liberticide destinée à censurer tout propos qui enfreindrait la sacro-sainte pensée unique promue par la conscience morale universelle, nouvelle balance déterminant le Bien et le mal, passera à l’Assemblée nationale le 13 mai prochain et a de forte chance d’être votée.

En Facebook, et son PDG fondateur Mark Zuckerberg, Laetitia Avia,l’artisan de ce projet de loi, a trouvé un allié de poids pour faire avancer le politiquement correct. Le géant des réseaux sociaux vient en effet de nommer membre de son conseil de surveillance une figure tout autre que neutre politiquement et religieusement : le prix Nobel de la paix, femme yéménite affiliée aux Frères musulmans, Tawakkol Karman. La modération des contenus va donc être laissée à l’appréciation des Frères musulmans ! Comme neutralité, on peut mieux faire dirait le professeur…

 

Outre cette militante musulmane, on trouve également dans ce conseil, Helle Thorning Schmidt, ex 1ère ministre danoise et actuelle présidente de l’ONG immigrationniste pro-clandestins Save the Children, le militant kényan des droits humains Maina Kiai, le militant pakistanais des droits numériques Nighat Dad, et quelques autres sommités bien en cour dans la sphère du politiquement correct. Que du beau monde en somme dont les décisions influenceront les « directives de modération du contenu » pour Facebook et Instagram pour mieux censurer les réseaux sociaux comme il se doit selon la doxa suprême des bien-pensants.

Le surnom de facedebouc va décidément très bien à Facebook !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :