Francis Bergeron, après une jeunesse militante qui l’a conduit dans les geôles soviétiques et dans les rangs des milices chrétiennes libanaises Kataëb pendant la première guerre du Liban, est devenu journaliste et écrivain. Il est l’auteur de romans pour enfants mais aussi de nombreuses biographies.

Et c’est bien une nouvelle biographie qu’il nous livre ici, celle de Félicien Marceau (1913-2012), membre de l’Académie française, né Louis Carette, de nationalité belge, et condamné en 1946 par le Conseil de guerre siégeant à Bruxelles.

Victime de l’épuration, Louis Carette est condamné à quinze ans de travaux forcés, à la dégradation militaire, à la déchéance de la nationalité belge et frappé d’une déchéance supplémentaire qui lui interdit à vie de publier un livre ou un article, même non politique. Son crime ? Avoir repris son poste à Radio Bruxelles après la capitulation de la Belgique en 1940.

Louis Carette apprend sa condamnation depuis la France où il s’est réfugié. Il prend alors le pseudonyme de Félicien Marceau, tout simplement parce qu’il s’est installé avenue Marceau à Paris. Il publie un premier roman sous ce pseudonyme dès 1948.

En 1959, il obtient la nationalité française, après examen de son dossier par le gouvernement, représenté par Michel Debré et Maurice Druon. Et il va connaître alors un incroyable succès grâce à ses pièces de théâtre. L’une de ses pièces figure désormais au répertoire de la Comédie française. Certaines de ses pièces et plusieurs de ses romans ont été portés à l’écran et sont devenus des films célèbres, comme Le Corps de mon ennemi, avec Jean-Paul Belmondo et Marie-France Pisier, sur des dialogues de Michel Audiard.

C’est ce destin hors du commun que nous conte avec brio ce livre.

Félicien Marceau, Francis Bergeron, éditions Pardès, collection Qui suis-je ?, 128 pages, 12 euros

A commander en ligne ici

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

32 % 27 445 € manquants

12555 € récoltés / 40 000 € nécessaires – depuis le 15/10/2021
Compteur mis à jour le 03/12/2021

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Derrière ces fermetures arbitraires, il y a l’influence d’une commission gouvernementale dont nous parlerons plus tard.

Mais rien ne nous fera taire. Seulement, pour aller toucher nos compatriotes et faire connaitre MPI, il nous faut des moyens supplémentaires.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Les plus de 1200 vidéos seront bientôt disponibles sous peu sur une autre plateforme.

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :