Après l’affaire Aquilino Morelle, c’est Gaspard Gantzer qui prend la tête du service de presse de la présidence de la république.

Ce jeune trentenaire peut depuis longtemps compter sur un carnet d’adresses très efficace : diplômé de Sciences Po Paris, Gaspard Gantzer est ensuite passé par l’ENA, dont il est sorti en 2004. Il fait partie de la promotion « Léopold Sédar Senghor », dont sont sortis, entre autres, Emmanuel Macron, aujourd’hui secrétaire général adjoint de la présidence ; Boris Vallaud (mari de Najat Vallaud-Belkacem) ; ou encore Nicolas Namias, fils de Robert et frère de Fabien… Comme le monde est petit !

En 2008, Gaspard Gantzer avait débuté son entrisme politique en tant que directeur de cabinet de Christophe Girard à l’époque où celui-ci était maire adjoint chargé de la Culture. Gaspard Gantzer se rapproche rapidement de Bertrand Delanoë dont il devient le chargé de communication puis le conseiller politique et le porte-parole.

En 2012, Gaspard Gantzer intègre le quai d’Orsay où il devient le conseiller communication de Laurent Fabius. Après le remaniement gouvernemental, il devient – de façon éphémère – le directeur adjoint de cabinet de Stéphane Le Foll, nouveau ministre de l’Agriculture et proche de François Hollande.

Ajoutons que l’épouse de Gaspard Gantzer travaillait déjà au service de presse de l’Elysée.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :