Ils ont fini par le tuer
Communiqué de l’Association catholique des infirmières et Médecins, 09/07/2019. Reproduction libre.

L’exécution de Vincent Lambert officialise le concept de « vie ne valant pas la peine d’être vécue ». Hitler avait chargé le Dr Brandt du programme d’élimination des handicapés et des incurables ; lequel ira jusqu’à la mise à mort des personnes hospitalisées depuis plus de trois mois. Ce qui est arrivé à Vincent ouvre une porte que seul un miracle réussira à refermer. La conception utilitariste de la vie ne saurait faire dépenser de l’argent pour entretenir l’existence des plus vulnérables d’entre nous. Voilà qui nous mène droit à l’euthanasie.
Pourtant médicalement parlant le cas de Vincent Lambert pose de multiples questions. Il a été présenté comme étant dans un état végétatif. Un légume est-il capable de pleurer, d’ouvrir les yeux quand on l’appelle ? Est-il inconscient comme on nous le raconte ? Or même si c’était le cas, il a été découvert que 15 % des personnes dites en état végétatifs ou inconscientes, réalisent très bien ce qui se passe autour d’elles. (The New England Journal of Medicine du 27 juin 2019). L’imagerie médicale montre que si ces personnes sont incapables de bouger, elles peuvent tout à fait comprendre ce qui se dit autour d’elles. D’où les pleurs de Vincent quand il a compris qu’on allait mettre fin à ses jours. Maître Jérôme Triomphe me faisait remarquer que Vincent était plus ou moins réactif selon les moments et que les examens pratiqués notamment à Liège l’avaient été à un moment où il était très fatigué. Il convenait de faire ces tests d’imagerie médicale de manière répétée, si possible dans la même journée.

En ce qui concerne la paraplégie (paralysie des quatre membres), d’importants progrès ont été réalisés tout récemment par la neurologie. La célèbre revue The Lancet présente le 4 juillet dernier la technique dite de « transferts de nerfs » ou neuroprothèse et aussi celle des tendons. 14 patients tétraplégiques ont ainsi récupéré la mobilité de leurs membres supérieurs. Les résultats ont été considérés comme excellents.

De plus les chercheurs de l’Impérial Collège de Londres ont identifié une protéine appelée CBP (CREB-Binding-Protéine) capable de stimuler l’expression de divers gènes permettant d’augmenter la capacité de régénération des nerfs endommagés. Le neuroscientifique français, Grégoire Courtine avec une équipe Suisse, avait réussi à faire remarcher plusieurs patients tétraplégiques en réalisant une stimulation électrique de leur moelle épinière par voie épidurale (Revue Nature du 21/10/2018). L’université du Minnesota (Pr Uzma Samadani, de New York) depuis 2010 stimule la moelle épinière lésée par les traumatismes graves. Cette technique a abouti à une récupération rapide des paralysies. À l’Université de Lausanne des réussites importantes ont été obtenus par des électrodes implantées au niveau de la moelle épinière (31/10/2018). Enfin depuis 2016, à la suite du succès obtenu au Centre de réhabilitation de l’université de Californie du Sud  par injection de cellules souches à tropisme nerveux, un certain nombre d’équipes mondiales s’est lancé dans cette technique.

Tôt ou tard, Vincent Lambert aurait pu bénéficier de ces protocoles de soins. Son état cérébral aurait pu s’améliorer ; on sait que les neurones sont remplacés très vite ; ceci jusqu’à un âge avancé. Mais un certain nombre de conditions sont nécessaires dont la stimulation par la parole, les mouvements, la kinésithérapie au niveau des membres, la sortie de l’isolement. Or Vincent a été littéralement abandonné par les médecins de Reims, séquestré dans sa chambre ; ne bénéficiant d’aucun traitement en dehors d’une stomie, abouchement de l’estomac à la peau. Ceci permettant l’alimentation.

Normalement le médecin est tenu par la déontologie à donner les soins connus en rapport avec l’état de son patient. Cela n’a pas été le cas. Toutes les techniques décrites ci-dessus auraient pu être utilisées un jour passé ou futur pour Vincent Lambert. Cela n’a pas été fait.

Il fallait qu’il meure afin de pouvoir justifier l’élimination future des handicapés. C’est toujours le premier pas qui compte.

Dr Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Mots clefs ,

12 commentaires

  1. pascal queniart says:

    l’auteur il ferait mieux d’aller 6 mois dans 1 lieu pareil ou était Vincent,après il parlera,parler c’est bien,mais se frotter tout les jours a des gens qu’il faut soigner,laver et plus….,c’est a la mère qu’il faudrait s’en prendre,et non au médecin,30 ans a vivre avec des gens comme Vincent m’a fait avoir la même réflexion que lui,surtout ne jamais devenir 1 légume,c’est l’euthanasie active qu’il faut pratiquer

    • balaninu says:

      L’auteur comme vous dites est un médecin ! il SAIT de quoi il parle ! Qu’est-ce qu’un légume ? ramener l’être humain à un… légume est terriblement dégradant !
      Je ne dirai rien de plus ; car à mon avis je reprendrai une note dans un Evangile : “il ne faut pas donner de perles à un cochon”.

    • @P****l Q******t
      vous ne valez pas mieux qu’un PQ

    • Jean-Pierre Dickes says:

      L’euthanasie est interdite en France actuellement.
      Oui. Notre métier n’est pas toujours rose. Nous nous trouvons, nous tous les soignants à nous occuper de gens grabataires plus ou moins conscients. Nous le savons. C’est notre destin. C’est facile de dire de l’extérieur que lieux vaut l’euthanasie active. Mais quand on est grabataire, bien souvent ce point de vue évolue. Je ne vous souhaite pas du mal. Vous verrez comment vous réagirez si cela vous arrive. .

    • On voit la grande compassion de ce M Quéniart qui ose s’attaquer à la mère de Vincent Lambert comme si cette dame ne souffrait pas suffisamment. Cette malheureuse femme n’a même pas le droit à la moindre pitié de sa part. Elle ne mérite que la haine.
      Le témoignage de ce monsieur a le mérite de dévoiler le vrai visage des partisans de l’euthanasie : ce sont des monstres qui n’ont pitié de personne.

  2. Salomon a dit “parmis 1000hommes j en aie vu 1” aujourdui ,,nous sommes combien sur des milliards a s insurger contre le satanisme ambiant ???Dieu va bientot balayer toute cette putrefaction ,,et ces putrefies du cerveau .

  3. Soldats du Christ says:

    URGENCE: COMMUNICATION URGENTE À TRANSMETTRE AUX PARENTS ET À LEURS AVOCATS

    Le Professeur polonais Jan Talar propose ce mercredi 10 juillet au soir, de prendre en charge Vincent Lambert à ses frais

    #JeSuisVincentLambert
    Prof. Jan Talar +48604449599 // Fr. Jacek Maria Norkowski OP +48603692151
    Quote Tweet

    O. Jacek N. OP
    @OJacekNorkowski
    · 9h
    Professor Talar would like to take Vincent Lambert to the clinic in Iława at his own expense. Who could get a phone number to Lambert’s parents? I would be grateful for your help, my phone number is 603692151, o. Jacek Maria Norkowski OP

    • Sancenay says:

      Hélas cette proposition bienveillante arrive trop tard .Vincent est mort il y deux heure.C’ est le Bon Dieu qui va l’ accueillir dans sa Maison où il pourra bénéficier du repos et de l’ Amour éternel.C’ est au moins une consolation pour ses parents et tous ceux qui auront tenté de le défendre.Prions pour ses parents et tous ceux qui l’aiment prions pour la conversion de ses boureaux dont le Président Macron qui , en quelque sorte lui a refusé la grâce et ce faisant a fait basculer la France dans la barbarie la plus absolue.

  4. Soupape says:

    JOURNEE DE HONTE NATIONALE et INTERNATIONALE
    pour la FRANCE … et pour le MONDE ENTIER …

  5. Jean-Pierre Dickes says:

    @pascal quéniart
    Oui, Monsieur, c’est l’honneur de travailler en tant que soignants dans des circonstances difficiles, dans la sanie et les excréments, les laver, guetter leur souffle. Régler cet état en tuant ne serait-ce qu’une fois ne peut que créer une angoisse ; celle de se voir éliminé subrepticement. La notion de “vie qui ne mérite pas d’être vécue” existait à Sparte et recueillie par les nazis. Cela s’oppose au Serment d’Hippocrate.

  6. balaninub says:

    Je rajouterai : Je suis en deuil et je pleure !
    Premièrement parce que Vincent Lambert était devenu au fil du temps un peu mon enfant (j’en ai deux un peu plus âgé)
    Deuxièmement sur notre pays, car nous avons franchi la ligne, celle qu’il ne fallait pas franchir ! il y en a déjà tellement de franchies, l’avortement, le mariage des invertis, la PMA et bien sûr la GPA mais avant “ils” ont franchi LA barrière..
    Remettons-nous en mémoire et relisons ou lisons les apparitions de La Salette, en particulier, voilà où va nous mener cette folie. Et bien sûr Marthe Robin et tant d’autres à qui le Seigneur ou la Vierge Marie est apparu… Rappelons-nous aussi, le Baptême de Clovis et relisons ce qu’avait écrit Saint Rémi.
    Prions, prions pour les meurtriers, les bourreaux et consorts pour ceux qui décidément ne comprennent rien à la Vie !
    Journée de deuil et pour Vincent Lambert et pour la France. Toutes les Eglises de France devraient sonner le glas !

    • Sandrine says:

      Oui, elle est belle la France de Clovis… Vincent Lambert a été euthanasié à Reims, là où la France est devenue chrétienne.
      L’État français avait apostasié, maintenant elle tue. Il n’y a plus d’espoir pour elle. Son châtiment sera terrible.
      Claire Ferchaud disait, après le refus de Poincarré d’apposer le Sacré-Coeur sur le drapeau français : comme les Hébreux, la France devra-t-elle tombera au fond de l’abîme et être purifiée dans un bain de sang ?