Jean-Marie Le Pen était l’invité de LCI dimanche à 18h00, il était interrogé  par Christophe Jakubyszyn et Bénédicte Le Chatelier. Puis durant la dernière demi-heure de l’entrevue une certaine Cécile de Minus est venue jouer le rôle de procureur par des questions accusatrices, et des réflexions odieuses, mais l’ensemble de l’entrevue reste très correcte. Jean-Marie Le Pen donne son opinion sur le changement de nom du Front national, parle de féminisme, d’immigration, de démographie, de sa petite-fille Marion etc.

Jean-Marie Le Pen: “J’ai l’âme couturée”, “Je m’entends très bien avec mes 9 petits-enfants.”

Le fondateur du Front national, dont il fut président durant prés de 40 ans, succédait sur la chaîne LCI, dimanche, à sa fille Marine qui a subi le tir croisé de Benjamin Sportouch et de trois de ses compères de la grosse presse. Qu’on aime Marine Le Pen ou non et qu’on apprécie le changement de nom du parti nationaliste ou non, il n’en reste pas moins qu’il est au centre d’un rendez-vous historique en mai 2019 avec les élections européennes.

Les élections européennes une chance historique pour l’Europe des nations.

En effet, pour la première fois, les élections européennes offrent une chance historique de renverser la majorité du Parlement européen en profitant du mouvement souveraino-identitaire de fond , – dit populiste –  qui balaye l’Union. (Italie, Autriche, Allemagne, Hongrie, Tchéquie et Slovaquie, Slovénie, Pologne, Grèce etc.).  Dans ces élections, le nombre d’élus nationaux français va jouer un rôle crucial puisque 74 députés européens vont représenter la France au Parlement européen. Or le Rassemblement national – ex-Front -, est le parti qui devrait faire élire le plus grand nombre de députés en France, pour une Europe des nations, même si le parti de Dupont-Aignan pourrait lui aussi jouer sa partition. Mais le gros morceau reste le Front si on en croit les sondages et les réactions des journalistes. Cela explique les efforts que font les journalistes pour déstabiliser Marine Le Pen. A ce propos ne pas manquer le clash spectaculaire qui a opposé la journaliste, Marie-Pierre Adam, à Marine Le Pen à 26 minutes de la vidéo ci-dessous.

Bien que Jean-Marie Le Pen se soit montré très opposé au changement de nom du parti qu’il a créé, le Front national, le clash familial espéré, attendu et provoqué par les journalistes, n’a pas eu lieu ni chez l’un ni chez l’autre des Le Pen. Jean-Marie Le Pen a même tressé une couronne à sa petite fille Marion.  En effet Jean-Marie Le Pen et Marine intervenaient alors que Marion Maréchal (ex-Le pen), venait d’inaugurer publiquement son académie de Science politique.

Voir aussi: Marion Maréchal lance son Institut de Science politique, à droite toute! – 2 Vidéos
Lire aussi: Tome I des mémoires de Jean-Marie Le Pen

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :