Jean-Marie Le Pen était l’invité de LCI dimanche à 18h00, il était interrogé  par Christophe Jakubyszyn et Bénédicte Le Chatelier. Puis durant la dernière demi-heure de l’entrevue une certaine Cécile de Minus est venue jouer le rôle de procureur par des questions accusatrices, et des réflexions odieuses, mais l’ensemble de l’entrevue reste très correcte. Jean-Marie Le Pen donne son opinion sur le changement de nom du Front national, parle de féminisme, d’immigration, de démographie, de sa petite-fille Marion etc.

Jean-Marie Le Pen: “J’ai l’âme couturée”, “Je m’entends très bien avec mes 9 petits-enfants.”

Le fondateur du Front national, dont il fut président durant prés de 40 ans, succédait sur la chaîne LCI, dimanche, à sa fille Marine qui a subi le tir croisé de Benjamin Sportouch et de trois de ses compères de la grosse presse. Qu’on aime Marine Le Pen ou non et qu’on apprécie le changement de nom du parti nationaliste ou non, il n’en reste pas moins qu’il est au centre d’un rendez-vous historique en mai 2019 avec les élections européennes.

Les élections européennes une chance historique pour l’Europe des nations.

En effet, pour la première fois, les élections européennes offrent une chance historique de renverser la majorité du Parlement européen en profitant du mouvement souveraino-identitaire de fond , – dit populiste –  qui balaye l’Union. (Italie, Autriche, Allemagne, Hongrie, Tchéquie et Slovaquie, Slovénie, Pologne, Grèce etc.).  Dans ces élections, le nombre d’élus nationaux français va jouer un rôle crucial puisque 74 députés européens vont représenter la France au Parlement européen. Or le Rassemblement national – ex-Front -, est le parti qui devrait faire élire le plus grand nombre de députés en France, pour une Europe des nations, même si le parti de Dupont-Aignan pourrait lui aussi jouer sa partition. Mais le gros morceau reste le Front si on en croit les sondages et les réactions des journalistes. Cela explique les efforts que font les journalistes pour déstabiliser Marine Le Pen. A ce propos ne pas manquer le clash spectaculaire qui a opposé la journaliste, Marie-Pierre Adam, à Marine Le Pen à 26 minutes de la vidéo ci-dessous.

Bien que Jean-Marie Le Pen se soit montré très opposé au changement de nom du parti qu’il a créé, le Front national, le clash familial espéré, attendu et provoqué par les journalistes, n’a pas eu lieu ni chez l’un ni chez l’autre des Le Pen. Jean-Marie Le Pen a même tressé une couronne à sa petite fille Marion.  En effet Jean-Marie Le Pen et Marine intervenaient alors que Marion Maréchal (ex-Le pen), venait d’inaugurer publiquement son académie de Science politique.

Voir aussi: Marion Maréchal lance son Institut de Science politique, à droite toute! – 2 Vidéos
Lire aussi: Tome I des mémoires de Jean-Marie Le Pen

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 commentaires

  1. Champtocé says:

    À bientôt 90 ans, le “Menhir”, qui mérite plus que jamais son surnom évocateur, parle toujours vrai, clair et plus encore juste et nous fait ressentir d’autant plus la médiocrité insigne des nouvelles générations du personnel politique français.
    Je ne regretterai jamais assez de m’être stupidement fourvoyé il y a quelques dizaines d’années par manque de lucidité et de curiosité, mais sans doute aussi par passivité et paresse intellectuelle, en reprenant stupidement les attendus de la doxa bien pensante le vouant aux pires infamies.
    L’homme n’est pas parfait certes, mais qui peut prétendre l’être ici-bas mais par contre les vertus, si rares aujourd’hui, de vrai courage et de fidélité qu’il a toujours su privilégier et cultiver ne peuvent qu’amener à lui tirer un sacré coup de chapeau.
    Et puis demain qui sera encore capable de manier avec autant de brio et d’humour, le latin à la télévision !

    P.S. En comparaison, l’insignifiante Cécile de Ménibus n’a vraiment pas brillé dans son exercice de procureur à la petite semaine, ni par l’esprit ni par l’élégance, n’honorant pas vraiment son patronyme…

    • Daniel Daflon says:

      Bien sur la grande majorité des crimes commis par ces aliens n’est pas communiquée par la presse : Ordre du pouvoir. Celui ci, non content d’être responsable de l’invasion, est de plus complice des crimes pour non dénonciation de malfaiteurs.
      Quand aux rares peines prononcées par les tribunaux, on croit rêver devant ce qui semble être une plaisanterie, tel cet exemple : 11 mai : Caen : condamnation à 10 mois de prison ferme d’un migrant de 23 ans qui avait agressé une personne âgée le 26 avril. Compte tenu que la peine est inférieure à 12 mois, il y a gros à parier que le criminel est sorti libre et ne fera pas un seul jour de prison. Un bel encouragement à récidiver, n’est ce pas ?
      Les condamnations prononcées pour delis d’opinion contre des patriotes français sont complètement disproportionnées par rapport à celles prononcées pour violences ou crimes commis par les « migrants »
      La « justice » donne envie de vomir tellement elle a pris une orientation stalinienne. Il ne manque plus que le coup de pistolet dans la nuque pour exécuter définitivement le justiciable.
      Les « juges », petits bourgeois rouges, démontrent chaque jour qu’ils sont corps et âmes au service de l’indigne gouvernement macron, en exerçant une parodie de justice.
      Que voulez vous, la carrière, l’avancement, les honneurs et les décorations, ne sont elles pas primordiales pour ces tartuffes ?

    • Daniel Daflon says:

      Minibus, vous avez dit Cecile de Minibus? On peut dire qu’elle roule sur les jantes, celle là!

  2. blague à part says:

    Marine est excellente. Le problème: tiendra-t-elle durant un an au harcèlement des journalistes ? Depuis le départ de Philippot elle a redressé sa ligne politique . Bravo, Il faut poursuivre dans cette voie.
    JMLP très bon aussi. Marion a raison d’éviter les gros médias qui ne chercheraient qu’à la piéger. Elle a mieux à faire. C’est pour ça qu’ils lui courent tous après.

  3. Slovak says:

    Emilie Dufresne, n’etes vous pas au courant que la “Tchecoslovaquie” n’existe plus?

    • Emilie Defresne says:

      Merci pour l’erreur signalée, mais cela ne change rien au fond puisqu’autant la Tchéquie que la Slovaquie ont un fort pourcentage d’eurosceptiques et d’anti-clandestins, dont les élus devraient venir renforcer le parti des nationaux de toutes les nations de l’Union au parlement européen dans l’espoir qu’ils fassent capoter cette Union de la Haute finance.

  4. Marin says:

    Désolé !

    Ce qui est arrivé au FN est la faute du ” menhir”.

    Il avait été suffisamment prévenu de ce qui arriverait s’il passait les commandes à Marine (notamment et entre autres par R. Holeindre). Il avait même fait modifier le mode de scrutin après le Congès de Nice pour faire voter “la base” car à chaque congrès, Marine se ramassait une raclée face à Gollnisch ! …

    Je considère que c’est lui qui porte donc toute la responsabilité de la disparition du Front et je ne comprends pas que certains dont je tairais le nom aient encore de l’ admiration pour lui !

    Marin

    • Emilie Defresne says:

      Pour le coup, entièrement d’accord avec vous. Il ne fallait pas imposer Marine au FN! Le changement de nom du FN est une maladresse énorme, comme bien d’autres choses. Mais il l’a voulu, il l’a eu! Et maintenant c’est elle qui représente le mouvement national, c’est ainsi, il faut faire avec.