Une information qui est passée plus ou moins inaperçu et dont les chefs d’entreprise n’ont pas encore pris la mesure : à partir du 01/01/2015, une complémentaire santé sera obligatoire dans toutes les entreprises. Mais ce n’est pas tout.Jusqu’à présent, l’ensemble des cotisations de ces complémentaires, que ce soit pour la part patronale ou salariale, était défiscalisée, ce qui est normal puisque la complémentaire est là pour palier les déficiences d’un régime obligatoire auquel ils cotisent plus que de raison.Mais le PS ne sait pas s’occuper du bon petit peuple sans l’assommer d’impôts et de taxes supplémentaires : ainsi, non seulement les complémentaires seront obligatoires, mais elles seront considérées comme un avantage en nature et donc taxées comme tel, avec charges sociales et patronales à la clef, et intégration dans le revenu.

 

Voici comment une mesure dite sociale permet de lever trois impôts supplémentaires.Je devrais dire quatre. Car la complémentaire étant devenue obligatoire pour tous les salariés, cela permettra à la sécurité sociale de se désengager de façon accélérée, de baisser ses taux de remboursement de façon drastique, tout en maintenant les mêmes taux de cotisation. Les complémentaires, se faisant attribuer des nouvelles charges de façon importante, se verront dans l’obligation d’augmenter leurs taux de cotisation.

 

Quand je me rappelle mes cours d’Histoire à l’école diocésaine où l’on m’enseigna que la révolution avait pour origine les impôts qui étranglaient le petit peuple, il n’est pas à exclure qu’un Flamby monarque ne termine aussi sous une guillotine !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :