Samedi, l’islamiste Hani Ramadan, frère de Tariq Ramadan, a été reconduit à la frontière suisse, à la suite de ses propos «faisant peser une menace grave sur l’ordre public», a annoncé le ministre de l’Intérieur dans un communiqué.

«M. Hani Ramadan est connu pour avoir dans le passé adopté un comportement et tenu des propos faisant peser une menace grave sur l’ordre public sur le sol français.»

Le 7 avril 2017, une interdiction administrative du territoire français a été prononcée à l’encontre de Hani Ramadan. Le 8 avril 2017, Hani Ramadan a été interpellé à 18h30 à Colmar, où il tenait une conférence. La police l’a raccompagné à la frontière franco-suisse.

En septembre 2002, dans une tribune publiée par le journal Le Monde, Hani Ramadan l’application de la charia et la lapidation des femmes adultères, qui «constitue une punition, mais aussi une forme de purification». Il avait ensuite été licencié de son poste d’enseignant de français par le gouvernement genevois pour propos «contraires aux valeurs démocratiques et aux objectifs de l’école publique».

Aujourd’hui, Hani Ramadan est directeur du Centre islamique de Genève.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

10 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :