Sharia-zone

Dans différents pays européens surgissent des patrouilles de la police de la sharia. Ces temps-ci, c’est au Danemark que des commerçants s’en inquiètent. Des propriétaires de bars d’une banlieue de Copenhague ont même demandé au gouvernement de les protéger contre ces patrouilles de la sharia.

Cela fait plusieurs semaines que des jeunes musulmans tentent d’imposer une « sharia zone ». Des commerces sont vandalisés et les islamistes n’hésitent pas à venir intimider vendeurs et consommateurs d’alcool.

Radio24syv a donné la parole à Heidi Dyrnesli, propriétaire du Café Heimdal, qui a déclaré :

. « Récemment, des jeunes sont arrivés dans le café, et ils ont crié aux clients de partir. »

. « Ils ont crié que Nørrebro leur appartient, que c’est une sharia zone, et qu’il est interdit d’y boire de l’alcool. »

La même radio a diffusé les témoignages de Brigitte Fischer et Mohammed Ahmed, les propriétaires du Mucki Bar, qui ont raconté comment une patrouille de la sharia est venue lancer des pierres dans les vitres, puis a lancé des pétards à l’intérieur du café pour faire fuir les clients, avant de réclamer aux deux associés 60.000 couronnes (environ 9,000 euros) pour “leur protection”.

Malgré plusieurs plaintes, la police n’a pas fait grand chose et les commerçants sont en plein désarroi.

Inger Stoejberg, ministre de l’intégration, s’est rendue dans le quartier mercredi dernier. Et des jeunes filles l’ont traitée de « fasciste ! Nazie ! ». Bienvenue dans le monde de l’absurde.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :