Pour Freud, créateur de la psychanalyse, la religion est une illusion qui empêche les gens de réfléchir. Dieu est un « père » que chacun se doit de tuer. Ce philosophe est persuadé que son système de pensée, va finir par détruire toutes les croyances religieuses. Les plus freudiens, dans la perspective médicale, ne croient pas en l’organique. Vous avez une myopathie ou un cancer, voire un AVC, vous avez en vous un problème du moi profond dont il faut prendre conscience ; la confession sur le fameux divan va vous aider à guérir. Cette philosophie est matérialiste et pansexualiste car basant tout sur la libido.

Bref la psychanalyse est entrée dans la thérapeutique, prétendant guérir toutes les maladies, de l’eczéma au cancer du cerveau. Il est évident qu’il existe un rapport entre la psychologie individuelle et les perspectives de guérison. Mais de là à passer par le divan…Pourtant la plupart des psychiatres arborent le titre de psychanalyste comme une médaille. Or celle-ci est en train de rouiller à toute vitesse. Le buste de Freud est en train de tomber du piano. Elle se voit contestée. Notre collaborateur aux Cahiers Saint Raphaël, le Dr Louis N’Ghiem disait en son temps qu’elle n’avait jamais guéri personne. Elle devient une sorte de légende. Présentement, elle se voit en effet contestée par les neurosciences et les thérapeutiques médicamenteuses. De fait elle n’a pas de protocole thérapeutique défini, celui-ci variant d’une personne à l’autre.

Le Pr Franck Ramus, directeur de recherches au CNRS et professeur de psychologie à Normale Sup, se trouve à la pointe du combat contre la psychanalyse. Dans le Quotidien du Médecin du 6 mai dernier, il pose la question de savoir si la psychanalyse a encore sa place dans la psychiatrie. La réponse est que non. Pour lui, c’est une « fausse médecine » qui est l’apanage de la France. Elle est un échec total notamment dans la prise en charge de l’autisme ; mais aussi de la schizophrénie, des troubles bipolaires, des phobies, des troubles obsessionnels, « ou même de l’homosexualité » écrit-il. Le complexe d’Œdipe, les stades psychosexuels servant de trame de recherche, l’interprétation des rêves, les lapsus, tout cela n’explique rien en psychiatrie et n’a plus cours dans la psychologie moderne. Freud base une partie de ses théories sur l’inconscient ; mais cette dernière notion était connue bien avant lui.

Pour le professeur, les cures de psychanalyse ne font pas mieux que le placebo dans quasiment tous les troubles mentaux. Cette appréciation est confortée par une expertise de 2004 de l’INSERM et plusieurs méta-analyses (analyses globales de l’ensemble des publications). Pire la psychanalyse a de multiples conséquences. La première étant des retards dans les diagnostics et les traitements. Elle culpabilise les victimes d’agression sexuelle etc. Il est très difficile sinon impossible d’évaluer les bénéfices qu’en tirent les patients. La psychothérapie et les traitements médicamenteux, les neurosciences permettent d’obtenir de bien meilleurs résultats.

Il apparaîtrait donc que « Le champ de la santé mentale est le plus envahi par les fausses médecines, la psychanalyse étant l’exemple le plus répandu en France ». Il faut donc l’évacuer de toutes les structures de soins allant des cabinets libéraux aux plus grands services hospitaliers. Voilà l’idole par terre.

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

15 commentaires

  1. Claude Timmerman says:

    Ne soyons pas ingrats!
    Le premier à avoir dénoncé l’imposture de la psychanalyse avec un certain retentissement, n’a pas du tout été un médecin,, mais le philosophe Michel Onfray dans “Le crépuscule des idoles”, essai publié en mars 2010 chez Grasset
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Crépuscule_d%27une_idole
    C’est alors que l’historienne autoproclamée de la psychanalyse, Elisabeth Roudinesco, était monté au créneau toutes griffes dehors:
    https://cifpr.fr/actu/elisabeth-roudinesco-retour-sur-la-question-juive-entretien/
    Elle déclara notamment:
    « … les Juifs ont inventé quelque chose d’inouï à partir de l’époque des Lumières : on reste juif au sens de l’identité (de la judéité) même si on a cessé de l’être au sens de la religion (judaïsme ou judaïcité). D’où la différence entre Juif (avec une majuscule), appartenance à un peuple et à une histoire, et juif (avec une minuscule), appartenance à une religion ».
    “La question de la judéité est centrale dans l’histoire de la psychanalyse au point qu’on ne peut pas écrire cette histoire sans être repassé par la “question”. L’invention de la psychanalyse est contemporaine de celle du sionisme et du socialisme, à Vienne à la fin du XIXéme siècle. Elle est inventée par des Juifs de Haskala (les Lumières juives), des Juifs déjudaïsés au sein de la dernière grande dynastie impériale (la monarchie des Habsbourg) d’Europe, en voie de dislocation et de folie.
    À Vienne, cohabitent toutes les minorités juives issues de l’empire et soucieuses de l’avènement des Lumières et d’une sortie du ghetto par la science, la raison et la littérature.
    Si Theodor Herzl invente l’idée d’une possible patrie pour les Juifs, c’est bien parce que après l’Affaire Dreyfus, il pense que l’assimilation n’est plus possible et qu’il faut inventer un “nouveau Juif” qui n’aurait plus les caractéristiques de celui de la diaspora. Quant à Freud, il ne veut rien inventer de cette sorte mais sa judéité lui permet de penser l’idée que tout ghetto est à bannir. Sa “terre promise” n’est pas une nation ou un territoire mais l’inconscient, c’est-à-dire l’au-delà de la conscience que le sujet humain doit conquérir par la raison pour ne plus être aliéné, pour devenir un “autre”.”
    On voit ainsi que la psychanalyse pour Freud, n’a nullement un aspect curtatif comme but premier!
    On notera au passage la collusion avouée juif/lumières : avis à tous ceux qui lèvent les yeux au ciel quand on évoque le judéo-maçonnisme !
    Nous ne chercherons donc pas à savoir si le scandale qui nous occupe concerne les petits j sans les grands J ou les grands J avec les petits j…
    Mais ce qu’il y a de sur c’est qu’oser s’attaquer à la psychanalyse aujourd’hui c’est faire preuve d’antisémitisme (compulsif et viscéral)…

  2. Jean-Pierre Dickes says:

    Oui, l y aurait beaucoup à dire sur la philosophie de Freud. Du brelan d’as Nietschze, Freud, Marx il n reste plus grand chose en dehors du nom. Mais ces bêtes malfaisantes ne sont pas mortes et peuvent encore mordre. De fait Onfray démontre que Feux est un imposteur. Mais, bien sûr nos lecteurs savent que place la plupart de mes articles dans le domaine de la morale médicale.Il est grand temps de se débarrasser de ce type de médecine.

    • Soupape says:

      Je suis désolé de devoir m’opposer à un médecin …

      Vous semblez tout ignorer de la pratique de la psychanalyse …

      Etre psy … c’est permettre à un patient … de se reconstruire lui-même …
      lorsqu’il n’a pas pu le faire auparavant … et se trouve très gêné …
      pour avoir une vie professionnelle normale … ou une vie conjugale normale …

      Dans une psychanalyse … le psy parle très peu … et n’endoctrine pas.

      J’ai connu une personne … très traditionnelle … mais fille unique …
      qui n’arrivait pas à s’engager …
      Ses parents s’opposaient à son mariage …
      Le prétendant était pourtant catholique très traditionnel .

      Depuis, ils se sont mariés religieusement … et ils ont eu 4 enfants …

      Certainement, … il faut choisir le psy, …
      bien que ceux-ci veillent justement … à ne pas donner pas prise sur eux ! …

      Mais aujourd’hui, en religion catholique, le problème est le même
      Il faut trouver un bon curé, un bon confesseur,
      Ils sont rares,
      sans que, pour autant, … la religion catholique … soit une abomination …

      Aujourd’hui beaucoup de gens sont perturbés …
      parce qu’ils n’ont pas eu véritablement de parents …
      Comment voulez-vous qu’ils s’en sortent ?

      Prodiguer des bonnes paroles … ne sert à rien …
      il faut au contraire laisser parler …

      • Ne confondriez-vous pas psychothérapie et psychanalyse ?

        • Soupape says:

          Quelle est la différence ?

          • Tonnerre says:

            Pour faire court, la psychanalyse est forme de médecine naturelle tandis que la psychanalyse est une anti-médecine d’inspiration talmudique : “Selon Freud, toute la genèse de la personnalité s’explique en fonction du développement de la pulsion sexuelle, ou libido. Il fit scandale en son temps lorsqu’il parla de “sexualité infantile” et décrivit les stades libidinaux : le stade oral (de la naissance à 12-18 mois), le stade anal (de 18 mois à 4 ans), le stade phallique (génital) et le complexe d’Oedipe (de 4 à 6 ou 7 ans)”.
            https://www.doctissimo.fr/html/psychologie/grands_auteurs/ps_1354_sigmund_freud.htm

  3. Michela says:

    J’ai personnellement connu plusieurs personnes (toutes des femmes, comme moi) qui ont fait des analyses et qui ont toutes développé certains traits de caractères (d’autres diront pathologies psychiques) qu’elles n’avaient pas ou très peu avant leur « thérapie » ultra-coûteuse : nombrilisme exacerbé, dédouanement systématique de sa responsabilité, absence d’empathie, projections imaginaires sur autrui, souvenirs inventés, victimisation, inversion accusatoire, délire de persécution, paranoïa… C’est curieux, non ?
    Ces amies sont toutes devenues peu à peu impossibles à vivre et insupportables, et nos relations se sont arrêtées.

    La psychanalyse est une technique très dangereuse qui corrompt et vrille les cerveaux des gens ! C’est du vécu !

    PS : ce n’est pas Onfray qui l’a dénoncée “le premier” en 2010… Cherchez mieux et vous trouverez nombre de détracteurs depuis des décennies. 😉

    PS 2 : lisez-donc “Psychanalyse du judaïsme” de Hervé Ryssen, un ouvrage fort intéressant.

  4. Jean-Pierre Dickes says:

    @soupape
    Cher Soupape, j’ai assisté à une séance. Le psychanalyste effectivement écoute balançant la tête et disant oui oui régulièrement. La patiente parle de ses problèmes. Mais à la limite un robot pourrait mieux faire l’affaire. Il y a deux sites auquel il est possible de se connecter et qui font ce travail en mieux car ils posent des questions. Ce sont deux charmantes robots-femme inspirant confiance. Elles écoutent mais s’attachent beaucoup aux mouvements des lèvres et de la face. Elles intègrent le tout et elles répondent grâce aux algorithme. Mais en plus elles donnent des conseils. Le service me semble dix fois supérieur.

  5. Soupape says:

    Cher Docteur,

    Je ne vous suis pas.

    1 – Car, si on vous suivait, vous n’auriez plus … qu’à monter votre propre robot,
    lequel exercerait la médecine mieux que vous … car il ne serait pas sujet à la fatigue …

    Pendant que vous y êtes,
    vous pourriez aussi fabriquer … des pères et mères artificiels … faisant des bébés artificiels

    Puis, toujours en suivant votre recommandation,
    on fabriquerait des députés artificiels, des ministres artificiels,
    et bien entendu … un président artificiel …

    2 – Ainsi disparaîtrait l’humanité …
    et tous les problèmes socio-culturelo-sexualo-économiques …
    de la politique artificielle … qui amène … les guerres artificielles …

    car les robots se reproduiraient, … non plus par des rapports sexuels,
    mais par des tournevis …
    à l’aide desquels les robots assembleraient … des morceaux de robots …
    fabriqués auparavant … dans des usines de robots … montées par des robots …

    3 – Donc, si vous continuez ainsi … il va falloir vous emmener …
    chez un psy humain … et non artificiel …
    auquel il faudra que vous confessiez … votre vie …
    jusqu’à ce que vous découvriez … que l’Univers est habité par l’Amour en Personne,

    que cet Amour est venu habiter parmi nous,
    que certains pharisiens … n’en n’ont pas voulu,
    mais qu’IL est la source de tous les amours, … ceux des humains, comme ceux des animaux …

    4 – Notez bien que ce n’est pas vous … qui avez inventé l’Amour.

    En effet, si vos parents … ne vous avaient pas aimé les premiers, … en vous parlant, …
    vous n’auriez jamais été … appelé à la vie, … et donc vous ne seriez PAS en vie …

    C’est le moment de réaliser
    que vous ne seriez pas capable d’Amour, … si on ne vous avait pas d’abord aimé
    car si personne ne vous avait … donné l’exemple, … vous ne sauriez même pas ce que c’est …:
    car l’Amour n’est pas une invention de l’homme … mais vient de Dieu … qui appelle à la Vie …

  6. Jean-Pierre Dickes says:

    Hélas, cher Soupape ! Tous mes bouquins que j’ai écrit visent à mettre en garde contre la déshumanisation de la médecine. De fait les Anglais ont mis au point un robot médecin. Les dermatologues prennent une photo d’une lésion et l’envoient aux algorithmes. Précision légèrement supérieure au diagnostic du praticien. Ayant des problèmes de santé, je demande à passer une radio pulmonaire. La laborantine me fait respirer très fort une dizaine de fois. A la sortie, je lui demande pourquoi. Elle me répond que la cinétique est vérifiée par les algorithmes. Ah bon ! Et les radios ? J’entend alors un bruit près du mur : une imprimante crachait une feuille. La fille regarde : “tout est normal, votre radio a été confrontée à des centaine de milliers d”autres”. Il ne reste plus qu’au radiologue à signer…Comme vous dites : “ainsi disparaît l’humanité”. Malheureusement la médecine va être bouffée par le technique. Où est l’amour dans tout cela ? Je suis le premier à le déplorer. Les “grands patrons” ont déclaré que cette informatique permettrait de libérer du temps pour prendre connaissance de l’humain ; mais il y a tellement peu de médecins dans quasiment toutes les spécialités que le gouvernement est ravi qu’il n’y en ait pas plus à payer.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !