En cette année du 100e anniversaire de la canonisation, par le pape Benoît XV le 16 mai 1920, de la sainte de la Patrie, le diocèse des Armées a exposé une lettre signée de la main de sainte Jeanne d’Arc lors d’une messe célébrée dans la chapelle de l’École militaire, lundi, à l’occasion du centenaire de sa canonisation.

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. FRANÇOIS JACQUEL says:

    Et c’est pour ces raisons que Jeanne d’Arc est tellement ringardisée de nos jours, dans un monde où les militaires sont moqués et servent de faire-valoir aux oligarchies ploutocratiques qui nous gouvernent. D’un côté, on réduit leurs moyens en camouflant ces crimes par des annonces propagandistes, et d’un autre, on exploite leur mort par des discours théâtraux et larmoyants pour gagner des voix aux élections…
    Finalement, il n’y a pas beaucoup de différence, dans ce domaine, entre Charles VII et JUPITER…