Warren Buffett est considéré comme l’un des trois hommes les plus riches de la planète. Père de trois enfants (dont l’un est compositeur de musique new age), Warren Buffett a déjà fait savoir que ses enfants n’hériteront pas de toute sa fortune qui, pour une grande majorité, sera versée à la Fondation Bill et Melinda Gates.

Le Jewish Telegraph Agency (JTA) a annoncé que le milliardaire Warren Buffett a encouragé les investisseurs à acheter des obligations de l’État d’Israël.

Un investissement sioniste…

L’Israël Bonds (IB), qui émet les bons d’État israéliens et vend ces obligations d’État à des investisseurs partout dans le monde, affirme que le milliardaire américain a permis de lever près de 200 millions de dollars d’investissements dans l’État israélien.

 « Vous pouvez dire aux investisseurs potentiels que j’aurais pris une obligation perpétuelle si vous en aviez offert une. Je pense qu’Israël sera là pour l’éternité », a déclaré Warren Buffett.

« Warren Buffett est un ami d’Israël. En soutenant l’organisation des Obligations d’Israël à travers ces événements et en investissant directement dans les obligations d’Israël lui-même, M. Buffett contribue à faire en sorte que l’État d’Israël continue de prospérer et continuera d’être un modèle d’innovation et de croissance économique pendant des décennies », a déclaré le président de l’Israël Bonds.

Warren Buffett avait réalisé sa toute première acquisition étrangère en 2013 avec l’entreprise israélienne Iscar dont il a acheté les 20% des parts restantes après en avoir déjà acheté 80% en 2006.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :