Pendant ce confinement dicté aussi, et peut-être surtout, à cause de la peur de la mort qui paralyse la raison de millions d’occidentaux déconnectés de l’au-delà, sans aucune espérance d’éternité, n’ayant plus que le nihilisme matérialiste et la jouissance permissive comme but ultime de leur vie, la mort artificielle des faibles d’entre les faibles, l’enfant dans le sein de sa mère, ne doit pas s’arrêter en France. Voilà tout le paradoxe de ce gouvernement progressiste libéral macronien, qui met en quarantaine quelques 60 millions de Français, adultes, jeunes, enfants confondus, pour leur éviter une mort par le Covid-19 par ailleurs hypothétique pour l’immense majorité d’entre eux mais qui s’inquiète que pas assez d’enfants ne meurent « grâce » à l’avortement.

L’abjection de la chose laisse sans voix.

Mais il faut écouter le ministre de la Santé Olivier Veran se pencher sur ce problème existentiel, dans tous les sens du terme, devant les sénateurs et la sinistre Laurence Rossignol, et l’entendre, sans trémolo dans la voix, affirmer, fièrement, « qu’il est hors de question que l’épidémie de Covid-19 restreigne le droit à l’IVG dans notre pays ». Et envisager, lors de la sortie du confinement, pour toutes celles qui n’auront pas pu avorter en temps et en heure « dans les conditions classiques », la possibilité « d’un recours tardif » à l’IVG en faisant jouer la clause de « détresse psycho-sociale ».

La culture de mort avant tout et en avant toute !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

89 commentaires

  1. Arthur Gohin says:

    Il n’a d’ailleurs jamais été question que ceux qui veulent adopter aient automatiquement la possibilité de le faire. En période de crise encore moins.
    Mais effectivement la possibilité de tuer est à protéger absolument.

  2. balaninub says:

    Décidément Satan oeuvre en toute impunité !

  3. Sancenay says:

    Il n’ y a en effet rien de plus urgent que de “soigner ” la détresse psycho-sociale” de mères infanticides.La détresse des médecins généraliste qui se voient empêchés de soigner leurs patients atteints du coronavirus , celles de tous les soignants privés de moyens qui ne peuvent même pas empêcher la propagation du virus dans leurs propres services, par fautes d’équipements , cela peut attendre encocre des semaines les “résultats” du vrai test bidon Discovery. Il l’a bien dit : “cons gelés” , dans l’azote à -180 °, ces monstres sont ,eux les vrais surnuméraires.

  4. @Arthur Gohin
    L’avortement n’est pas un meurtre.

  5. gigibobo says:

    Il faut se pincer, et fort, pour se dire que l’on ne cauchemarde pas en entendant de tels propos !!!

  6. gigibobo says:

    Et comment appelez-vous la suppression d’une vie humaine ? Un assassinat ?

  7. Cadoudal says:

    ils sont chouettes les potes à Macron !

    quelle ménagerie !

  8. @gigibobo
    Dura lex sed lex.

    • jean marie says:

      le point capital, c’est votre ignoirance abyssale de ce qu’est – reellement – une “LOI”: je vou s renvoie à la définition qu’en donné Aristote, et auquel se referent tous le sgens tant soit peu sérieux: “ordo rationis ad bonum commune…”: la Loi est donc:

      un ordonnancement de la raison
      en vue du Bien Commun
      promulgué par l’Autorité qui en a legitimememnt la charge

      L’on voit bien que les elucubrations des pantins de la gueuze, ne sont pas, à 99%:

      des “ordonnacements de la raison”, mais – l a plupart du temps – directement contraire à la droite raison et à la Loi Naturelle
      en vus du “Bien Commun”.. mais directement à son contraire: la plus grand mal commun
      regulierement promulgues, et pas par une “autorité”, encore moins “legitime”

      Par conséquent, tout etre doit de raison et mu par et pour le Bien Commun, non seulement, ne doit tenir AUCUN cas des fausses “lois”, et au contraire, doit les combattre!

  9. @gigibobo
    Que dit la loi à ce sujet ?

  10. Sancenay says:

    Et pendant ce temps là Salomon dégueule sa logorrhée bonimenteuse vespérale.Apparemment il annoncerait moins de décès, tout en restant singulièrement imprécis sur les morts en Ehpad . Est-ce une réalité ou bien est-ce la conséquence de l’engorgement des services de réa et d’urgence sans oublier tous les malheureux médecins “hors d’usage “, si j’ose dire, par manque de protection dont en premier lieu les “inutiles” masques, soudainement devenus “utiles” et mêmes “efficaces” par un miracle typiquement ripouxblicain.Veuillez m’excuser , mais j’ai vraiment envie de vomir lorsque j’entends ce fourbe de profession. Et il faut que nos gouvernants soient d’une cynisme hors norme pour nous imposer un tel scandaleux numéro de cirque quotidien sans même changer de clown.

  11. Sancenay says:

    L’inhumain Sinistre de la mort pense-t-il aussi à la détresse des personnes qui meurent seules, et des familles, des amis, privés de funérailles !? Car il reste encore des familles malgré la guerre, pour le coup effective, qui leur est menée mais , hélas, à laquelle tant d’irresponsables succombent par grégarisme plus ou moins “communiant” à l’idéologie “psychologisante” de Madame Schiappa, grande prêtresse de la religion du Progrès contre l’humanité.

  12. Tchetnik says:

    C’est là que l’on voit les priorités réelles des “démocrates” “humanistes” et “progressistes”.

    Outre le fait de fourguer eux peuples des vaccins ou médicaments qui seront aussi coûteux que d’une efficacité aléatoire.

  13. Forceetjustice says:

    Un gouvernement de salauds ! Que fera le peuple après la prise de conscience qu’une minorité de français ont mis au pouvoir une association de criminels sans foi ni lois ! Ce peuple se sera-t-il enfin réveillé du long sommeil hypnotique dont l’auront mis une tripotée non négligeables de traîtres à la nation et au peuple.
    Nous devons tous réclamer justice et même vengeance ! Ils doivent payer cher, très cher ! Nos morts réclament que les vivants réclament des comptes !

  14. Mario says:

    Mais si, on en a assez parlé comme ça. Que vous ne le croyez pas est votre affaire. Mais l’avortement est l’élimination d’un individu… Autrement appelé meurtre.

    Vous qui avez quatre enfants (lol et relol) vous comprendrez naturellement….

  15. Cadoudal says:

    distribuer la mort : c’est la grande priorité de la République maçonnique , sous les auspices de la Mère Veil, déesse infernale de l’ avortement reposant au Panthéon.

  16. @Sancenay
    Le gouvernement a eu l’astuce diabolique de laisser les épiscopes nous priver de messes et funérailles. Aucun décret des dictateurs n’interdit les messes ni les funérailles. Ces épiscopes sont malveillants, pétochards et plus à l’aise dans les loges qu’à l’église. Ils sont ravis, à part quelques exceptions, de nous faire ce sale coup pour Pâques. Avec tout le respect que je ne leur doit plus!!!
    Leur malveillance sautait aux yeux quand au tout début du mois de mars, ils ont interdit la communion sur la langue, comme si dans la main c’était plus hygiénique!

  17. Cadoudal says:

    la loi républicaine est faite par des voyous pervers, amis de la mort.;

    si on la suit , on devient pervers, aussi;

    voyez plutôt ce que dit la philosophie rationnelle : Aristote, Hippocrate..

    le droit romain disait : “l’ enfant conçu est tenu pour né”

    il peut hériter ; il est tenu pour un homme qui arrive.

  18. Sancenay says:

    Assurément , juste Toto !

  19. Tchetnik says:

    Que disait la loi soviétique ou socialiste nationale sur le sujet…

    La loi ne définit pas le bien et le mal, on vous l’a déjà dit. Et prouvé.

  20. Vous avez probablement appris le décès du Dr Dor cette nuit
    Un intercesseur au Ciel pour les défenseurs de la vie

  21. Pierre-Alain Depauw says:

    D’où tenez-vous cette information ?
    Nous venons d’avoir à l’instant au téléphone le fils du Dr Xavier Dor qui nous a dit que les nouvelles obtenues hier soir étaient au contraire plutôt encourageantes.

  22. @Mario
    Que vous le croyez est également votre affaire. Le point capital est ce qu’en dit la loi.

  23. Vous savez si nous étions sous le régime soviétique ou nazi ça fait longtemps que vous dériveriez dans la Seine façon petit Gregory. Merci pour vos comparaisons qui ne veulent rien dire.

  24. D’associations pro-vie, normalement fiables. Mais le premier avril n’est pas encore très loin. J’espère que c’est vous qui avez raison.

  25. Tchetnik says:

    Mais vous ne connaissez pas le régime soviétique, Sheldon. Vous parlez toujours sans savoir…

    …comme manifestement vous ne connaissez pas les “noyades républicaines” organisées par vos amis athées et humanistes…

    Votre “argument” consistant à dire ‘c’est la loi” est simplement…mauvais.

  26. Sancenay says:

    Attention, Attention, m’seiurs- dames, au concours d’inhumaine connerie, le Préfet Le Spuntz vient de marquer un solide point : “les gens qui se trouvent en réanimation sont ceux qui n’ont pas respecté le confinement” !
    Va-t-il les gazer , ou appeler le joyeux tandem Clayes-Léonetti pour distribution d’un petit cocktail pour voyage sans retour ? Ah, mais non, zut, il paraît que l’on commence à maquer de curare ! Rien ne va plus dans le meilleure des e-monde ! Comment “penser printemps” ?

  27. Soupape says:

    Cher Sancenay

    1 – C’est pas de sa faute, … à ce pauvre préfet …

    les préfets de maintenant … sont INCULTES … puisque l’école … ne leur a RIEN appris …

    2 – De plus cronmac lui-même … n’a RIEN appris … parce qu’il fainéantait à l’â.n.e.

    3 – Enfin, les nouveaux préfets … ont des tendances naturelles … à le tas nazi …

    car le “gouvernement” … veut systématiser … le tas nazi …

    Alors, … pour être bien classé … certains préfets … devancent les ordres !

    4 – Connaissez – vous … la célèbre répartie … d’un subordonné … à son suborneur ? …

    ” L’eau sera là, … m’sieur le Préfet … l’eau sera là !
    ” une consigne, je sais ce que c’est ! …
    ” je laisserais plutôt brûler … TOU-TE la ville ! “

  28. Tchetnik says:

    @Sancenay

    C’est vrai que Lallemand a fait Führer sur ce coup-là. Mais les républicains n’en sont plus à une inhumanité près. Inhumanité qui chez eux, le dispute à l’incompétence.

  29. @Cadoudal
    C’est vrai. Faisons comme si les avortements clandestins n’avaient jamais existé.

  30. Sancenay says:

    Eh oui, Soupape et Tchetnik, nous voilà rendus à ce lugubre parachèvement, par le monde dominant, au gré de la folie destructrice nietzschéenne , de” l’aboutissement ” de la révolution invoqué par la Taubira à l’A.N. lors du vote du mariage pour personne. Les “sur-bonnes-femmes”, encore plus que les “surhommes”, devenus leurs serpillères, sont à la manoeuvre- on l’a vu avec le Sinistre de la santé-sans-masque, se contorsionnant devant la Rossignol qui ne pense guère “printemps”, mais davantage “récolte”, pour acquiescer à l’allongement du délai d’avortement.Nous entrons dans l’hiver glacial des goulags et autres stalags,du siècle précédent puissance dix cette fois. J’en ai la nausée, si peu sartrienne pour autant ! Mais je découvre avec joie l’ardeur du chapelet, moi , modeste “charbonnier”, qui était plus porté à l’action charitable qu’à la dévotion contemplative. Et je sais que le Ciel est déjà entrain de vaincre par la Croix. Cela sera moralement douloureux pour nous les anciens parce que nous aurons échoué , dans nos rudes combats pour tenter de préserver du mal les générations suivantes. Pour celles-ci, ce sera, plus dur ,mais, en principe, semble-t-il, plus matériellement que spirituellement . Plaise au Ciel que ce fléau soit rédempteur pour tous.

  31. @Sheldon Oui, oui, faisons comme si les menteurs de votre espèce n’existaient pas en France et encore moins à l’université. Tout va bien, nous sommes sauvés par les tueurs de bébés et de personnes âgées.

  32. Cadoudal says:

    un avortement , clandestin, ou pratiqué dans un hôpital par des médecins en blouse blanche
    , avec la bénédiction de la Mère Veil et du Grand Orient, est objectivement un homicide.

    vous faites un usage aberrant de votre raison , malgré votre prétention à la suprématie intellectuelle écrasante ; vous êtes inapte à la réflexion.

  33. entièrement d’accord avec vous !

  34. Je vous remercie de me l’apprendre;;;

  35. Son tour approche…

  36. Sandrine says:

    En effet, très mauvais argument !
    Un jour la loi approuve la peine de mort, le lendemain, elle ne l’approuve plus et le surlendemain, elle l’approuve à nouveau.
    La loi ? Une véritable girouette dans le bien et le mal, comme le cerveau des hommes qui la votent.

  37. Soupape says:

    A Sancenay (bis)

    J’ai bien noté vos phrases :

    ” Mais je découvre avec joie l’ardeur du chapelet, moi , modeste “charbonnier”, qui était plus porté à l’action charitable qu’à la dévotion contemplative. Et je sais que le Ciel est déjà entrain de vaincre par la Croix.”

    Oui, … quand on commence à comprendre un peu … la Vie Spirituelle, …
    on se dit que c’est un véritable miracle … que l’Esprit-Saint a fait pour nous …

    Moi, si on m’avait dit, il y a 10 ans, … qu’un jour, je comprendrai … un peu … les mystiques,
    je ne l’aurais jamais cru … !

  38. Que tous ces pro avortement s’estiment heureux que leur mère leur ai donné la VIE !

    Mais de quel droit se permet-il de tels propos, de telles décisions ?

    Qu’ils remercient donc tous leur mère de les avoir mis au Monde, parce que, nous on se passerait bien d’eux !…

    Ce Ministre, vous n’a aucun droit sur la vie d’autrui, aucun.
    Pour qui se prend t-il, lui et tous les autres, comme la “merveille” ???

    Bon courage à eux, le jour du Grand Jugement.

  39. Tchetnik says:

    On se demande bien en quoi rendre légal un fait clandestin transformerait un mal en bien, Sheldon.

    Vous êtes décidément si croyant et si peu rationnel…:-)

  40. Sancenay says:

    Ah la bonne heure cher Soupape ! N’est- ce pas un de vos amis gaullistes qui avait dit que “le XXème siècle serait mystique où ne serait pas ” ? Ce qui est , semble-t-il encore plus vrai pour le XXième. Pour le reste , j’ai pour ma part tout de même eu la chance de bénéficier tant du côté de la famille de ma mère que de celle de mon père d’un environnement très pieux, très cistercien, pour le premier, ce qui m’invite bien volontiers à me classer plus modestement du côté objectivement plus “charbonnier” du second. Sursum corda, cher Soupape!

  41. @Tchetnik
    Si le fait de sauver la vie des très nombreuses qui en mourraient das d’atroces souffrances vous gêne, ce n’est pas mon cas. Question d’éducation sans doute. Et sur ce point je suis content de pas être croyant. Ni rationnel.

  42. @Marilys
    Il se trouve que c’est autorisé. Bonne chance à vous pour changer la législation. Il n’y a rien de plus à dire. Combien déjà le dernier score électoral de Civitas ?

  43. Sancenay says:

    @ Marilys, Vous avez raison, chère Marilys de vous révolter.Mais aujourd’hui , on voit des choses tellement inattendues.Tenez certains(es) peuvent même aller jusqu’à ignorer que c’est leur Maman qui,en sus de les avoir mis au monde, les aura amenés au baptême et élevés dans la foi catholique, le plus sûr vaccin contre le virus nihiliste qui détruit l’humanité même.Moins grave, mais aussi significatif du relativisme qui gagne les âmes les mieux nourries : tel cet érudit qui a écrit des choses tout à fait estimables sur la “tradition d’amitié en politique” et qui n’aura même pas informé ses camarades de combat de son mariage !Tout n’est-il pas reconstruire de fond en comble selon l’ordre naturel et sans plus de complications savantes ? Ne perdez pas courage et continuez à partager l’Espérance qui vous anime.

  44. @Cadoudal
    Dans un cas il n’y a pas de risque pour la femme. Mais sans doute que comme Tchetnik voir des femmes mourir dans d’atroces souffrances ne vous dérange pas.

  45. Sancenay says:

    Chers amis,
    Vous avez vu ce soir , le Préfet Le Spuntz ? Il avait failli rester con fini. Mais non! Il est désormais con fessé après être passé ce soir faire mine de “repentance” par devant la lessiveuse médiatique. Cette religion du “Progrès contre l’humanité ” est vraiment fascinante ! Retenez-moi ou je me convertis ! Par contre côté “com” , “le général a dit : ça craint” !

  46. Cadoudal says:

    à Cooper

    vouloir éviter les “atroces souffrances ” ne transforme pas un crime en acte vertueux ;

    l’ avortement, clandestin ou public, reste un crime que rien n’ autorise.

    et surtout pas votre prétendue autorité scientifique , compassionnelle qui est totalement irrationnelle .

  47. @Cadoudal
    Justement la loi l’autorise. Si vous voulez la changer bonne chance à vous alors.

  48. Tchetnik says:

    Mais il y a une façon bien simple de sauver ces vies, Sheldon.

    Simplement en ne faisant pas d’avortement, clandestin ou pas.

    Par ailleurs nous constatons que les plus de 200000 vies sacrifiées par an ne vous dérangent pas.
    En effet, il y a des gens sans éducation, Sheldon…et quo sont très hypocrites.

  49. Cadoudal says:

    à Cooper

    la contre Révolution , qui balaiera la Révolution et la pollution nihilistes ,qui restaurera la civilisation chrétienne, traitera ce problème vital.

  50. @ Tchetnik
    Et vous voulez faire comment ? Les empêcher de se rendre à l’étranger ? Les interner de force ? Par ailleurs je constate que quand ces vies étaient sacrifiées clandestinement, cela ne vous dérangeait pas. Merci d’avoir confirmé votre manque d’empathie et votre hypocrisie.

  51. Attendons cette contre révolution alors.

  52. Merci pour votre encouragement…
    Les miens font plus de 120 km chaque dimanche pour assister à la Messe, la vraie, pas celle de Vatican 2…
    Nous aurons nos rameaux bénis, comme chaque année et ces vendus au “diable” n’y pourront rien… rien.

  53. Il est partout, surtout depuis que FDS est fermé ce donneur de leçons !

  54. Mario says:

    Oui et la loi n’a pas vocation à dire ce qui est juste et ce qui ne l’est pas.

    Allez réviser vos classiques.

    La loi est un consensus à un moment T.

    Oui et la loi n’a pas vocation à dire ce qui est juste et ce qui ne l’est pas.

    Allez réviser vos classiques.

    La loi est un consensus à un moment T.

    La loi aztèque encourageait les sacrifices humains, les lois nazis persécutaient les juifs, les lois communistes dépossédaient les paysans, les lois romaines autorisaient les combats de gladiateurs, etc…etc…etc…

    La loi et la bonté sont deux choses très distinctes.
    Et le progrès existe quand la bonté prend le dessus , car le seul progrès est humain.

  55. Tinatine says:

    Les vies sacrifiées clandestinement étaient celles des bébés tués dans le ventre de leur mère ; les vies des mères n’ étaient pas sacrifiées , elles allaient volontairement se faire avorter. Elles pouvaient subir l’ influence de leur mari mais elles n’ étaient pas obligées de l’ écouter , elles pouvaient même le dénoncer .

  56. Tinatine says:

    C’ est aujourd’hui que les mères sont sacrifiées sur l’ autel de l’ avortement : on leur laisse croire qu’il s’ agit d ‘une opération anodine , elles sont parfois trop jeunes ou trop influençables pour lutter, ensuite , il est trop tard ; elles se reprocheront toute leur vie d’ avoir tué leur bébé , multiplieront les séances chez le psy et , comme ma voisine , quitteront enfant et mari avant de sombrer dans l’ alcoolisme . Le drame de cette jeune femme est d’ avoir cédé à son mari qui lui a dit :” tu ne vas pas garder ça ” . Comme elle n’ était pas baptisée , elle ne pouvait pas obtenir de pardon . Elle avait d’ ailleurs tellement honte qu’ elle n’ osait pas en parler ; elle m’ avait dit : ” j’ ai une amie qui s’ est fait avorter et les médecins lui ont fait la morale , ils lui ont dit de ne pas recommencer .” Je lui avais répondu : ” c’ est normal , les médecins n’ aiment pas balancer à la poubelle les corps des bébés qu’ils ont tués ” .

  57. @Tinatine
    Dans les avortements clandestins elles avaient de fortes chances d’y rester. De plus toutes n’étaient pas mariées.

  58. @Mario
    Bonne chance alors pour changer la loi. Heureusement que de nos jours voyager à l’étranger est plus simple. Les avortements se feront dans des cliniques d’autres pays.

  59. RODRIGUE says:

    Si monsieur, c’est un meurtre car cet amas de cellule est un être humain en devenir qui n’appartient plus à la femme !

  60. RODRIGUE says:

    Si la Loi est criminelle, vous respectez la Loi en qualité de criminel, vous êtes un sinistre con !

  61. RODRIGUE says:

    Ce sont des meurtres aussi !

  62. @Rodrigue
    Ben non. D’ailleurs ce n’est pas pour rien que l’avortement est autorisé quasiment dans tous les pays du monde.

  63. @RODRIGUE
    Ne la respectez pas alors. On verra lequel de nous deux aura le plus de problèmes.

  64. @RODRIGUE
    Non. Mais tuer les médecins qui pratiquent l’avortement oui.

  65. @Tinatine
    Forte heureusement vous évoquez un cas particulier. Ce qui n’en fait pas une généralité.

  66. Arthur Gohin says:

    Vous ne croyez pas que la personne humaine soit à l’image de DIeu, sans commencement ni fin. Vous croyez que la personne apparaît progressivement, et disparaît dans le temps.
    Pour nous cette croyance est satanique.
    Mais peut-être ne croyez-vous ni à Dieu ni à Diable. C’est vous seul qui choisissez votre destin.

  67. Arthur Gohin says:

    Ce que vous croyez point capital est votre affaire. Nous croyons que la personne humaine est aimée de Dieu avant de pouvoir le dire, depuis toujours et pour toujours.

  68. Arthur Gohin says:

    Les avortements clandestins ont existé certes, mais pas toujours et partout. Et les prêches lucifériens comme le vôtre de même.

  69. Arthur Gohin says:

    Avorter ne garanti pas de sauver sa vie, et encore moins sa fécondité future. Adopter ou donnner en adoption l’enfant que l’on a conçu est un choix que vous n’entre pas dans vos considérations.
    Chacun ne reçoit que les lumières qu’il veut bien.

  70. Arthur Gohin says:

    Décidément c’est une obsession permanente chez vous : nous serions indifférents aux souffrances et morts de l’avortement clandestin.
    Nous croyons qu’une femme et un homme qui se savent aimés de Dieu savent aussi que l’enfant qu’ils ont conçu est aimé lui aussi de Dieu, et n’envisagent pas de le tuer, ni de l’abandonner.
    Où est l’indifférence qui vous obsède ?

  71. @Arthur Gohin
    Effectivement je n’y crois pas.Pour vous cette croyance est satanique. Pour moi les gens ont le droit d’avoir un avis différent du mien.

  72. @Arthur Gohin
    C’est votre droit le plus strict.

  73. @Arthur Gohin
    Pour autant que je sache ils ont existé de tout temps.

  74. For heureusement le faire dans de bonnes conditions médicales vous garantit de ne pas risquer votre vie. Et rien n’empêche les femmes d’avoir des enfants plus tard. Et là encore c’est heureux. Et en ce qui concerne l’adoption c’est là encore à la femme de décider.

  75. @Arthur Gohin
    Point d’indifférence de ma part. Il ne s’agit de tuer personne. Mais de laisser les femmes décider.

  76. Sancenay says:

    chers amis,
    Ne vous laissez pas distraire du présent sujet qui , plus encore que le principe même et assurément diabolique de l’avortement, est celui du scandale d’en faire, par acharnement idéologique autant qu’intéressement, une quasi priorité alors que les soignants dédiés devraient être accaparés à combattre le Coronavirus aux côtés de leurs collègues harassés.. Votre interlocuteur est un rusé militant de l’idéologie dominante et un champion de la diversion , ne tombez pas dans le panneau.

  77. @Sheldon
    “Si le fait de sauver la vie des très nombreuses” Oui? Combien? Et combien d’avortements clandestins?, Choisissez bien vos sources cela va de 1 500 000 à 250 000 par an selon les menteurs et les dates. Les Dr Simon en France et Nathanson aux USA avaient expliqué comment ils avaient truqué les chiffres, le premier pour s’en vanter, le second pour le regretter après sa conversion. Regardez bien dans votre petit manuel de cathophobe ce qu’il faut répondre.

  78. @toto
    A partir du moment ou c’est clandestin on ne connaîtra jamais les chiffres exacts.

  79. Tinatine says:

    Il ne s’ agit pas d’ un cas particulier ; certes toutes les femmes ne réagissent pas de la même manière : il y a celles qui se vengent sur autres enfants , qui font subir à leur entourage leur dureté de coeur .les hommes qui prétendent que les femmes se remettent très bien d’ un avortement sont ceux qui ont poussé leur femme ( ou compagne ) à cet acte criminel .

  80. Tchetnik says:

    Négatif, Sheldon.

    Le corps du bébé n’est pas celui de la femme.

    Encore une réalité qui vous échappe…

  81. @Tinatine
    Ce sont pas les hommes qui prétendent cela. Ce sont les femmes qui ont avortées.

  82. @Tchetnik
    Continuez à le croire…

  83. RODRIGUE says:

    Sheldon de mes deux !
    Ce n’est pas parce que la moitié du monde autorise dans ses Lois un meurtre que ce n’est pas un meurtre !
    Vous allez sans doute applaudir aussi à l’utilisation du Rivotril pour tuer les vieux à qui on ne donne pas de chloroquine par manque de moyens et qui sont en détresse respiratoire, alors qu’avec le précieux médicament, ils ne tomberaient pas malade !
    Vous êtes un monstre !

  84. @Rodrigue
    C’est bien plus que la moitié du monde. Quand tant de gens vous disent que ce n’est pas un meurtre, vous pourriez envisager l’hypothèse qu’ils n’ont pas tort.

  85. @Sheldon Alors pourquoi laisser circuler des chiffres fantaisistes si on ne peut pas les connaître? Et clandestins, mon oeil, dès la fondation du Planninf “familial” on avortait dans les cliniques tenues par des patrons de gauche (rubrique : curetage, fausse couche etc….). Et hors la loi! Cela devrait vous faire frémir , vous le légaliste fanatique quand on a DEPENALISE et non légalisé l’avortement.

  86. @toto
    Je ne fais rien circuler du tout. Les avortements ont existé bien avant la fondation du PF, vous savez. Et juridiquement il me semble qu’une dépénalisation conduit à une légalisation.

  87. katarina says:

    en effet, il n’y a que la mort qui les intéressent à ces gens! ce sont des criminels, le 29 mars un décret est sorti pour les médecins pour qu’ils puissent utiliser le Rivotril, le médicament qui est utilisé pour des patients branchés après un accident grave, où une maladie très très grave, le médecin sait que cette personne souffre mais ne pourra plus vivre, mais là c’est un virus et non pas une maladie, donc les médecins pourrons euthanasier les patients qui pourraient être atteints du Covid 19 où atteintes du Covid 19, le droit de tuer par manque de place, bizarre car les cliniques ont fait des appels pour dire le contraire

  88. On a fait des progrès depuis Aristote.