En cette fin de semaine de mai 2017, deux messages à l’opposé sur la question migratoire parviennent de l’Italie.

Tandis que les 7 grands de ce monde réunis dans le Sud de la péninsule submergée de migrants réaffirment le droit souverain de chaque pays à fermer ses frontières face à l’immigration et à établir des seuils pour les migrants, à Gènes dans le Nord du Bel Paese le pape François maintient que les portes doivent rester grandes ouvertes à l’invasion migratoire.

En tournée apostolique dans la ville de naissance du fameux explorateur Christophe Colomb, Jorge Maria Bergoglio n’a pas manqué à nouveau d’exprimer son opinion en faveur de l’accueil inconditionnel des migrants dans tous pays où ils débarquent.

« Est-il normal que la Méditerranée soit devenue un cimetière ?”

commence-t-il par déclarer, dans le but sans doute d’émouvoir les cœurs et ainsi mieux faire passer son message immigrophile.

« C’est normal cela ? Est-il normal que tant de pays, et je ne dis pas cela pour l’Italie, parce que l’Italie est tellement généreuse, que tant de pays ferment la porte à des gens blessés, qui fuient la faim et la guerre. C’est normal cela ? Si cela n’est pas normal alors il faut que je m’implique, je dois m’impliquer pour que cela n’arrive pas” explique-t-il à la jeune fille qui lui pose la question. “Et si tu n’as pas le courage de t’impliquer, tais-toi et demande courage au Seigneur.» Parce qu’il faut « du courage » pour s’engager, le même « qu’a eu Christophe Colomb. »

Si, à Taormine, les 7 puissants de ce monde font preuve d’un peu de réalisme socio-politique, peut-être sous la pression de Trump et d’un peuple italien confronté au trop-plein de clandestins, à Gènes le pape François a démontré qu’il continue à se mouvoir dans des illusions humanitaristes pérennes, ferments de conflits futurs socio-politico-religieux.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

18 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :