Pour célébrer le 25e anniversaire de son accession au trône, le roi Harald V et la reine Sonia de Norvège ont invité 1.500 personnes à une fête au Park Royal d’Oslo.

Le monarque a prononcé un discours dans lequel il s’est dit favorable à l’immigration et à la multiplicité des choix sexuels et religieux. Affirmant un soutien clair à une politique d’immigration sans limite, le roi a déclaré que de nombreux nouveaux Norvégiens “ont migré d’Afghanistan, du Pakistan, de Pologne, de Suède, de Somalie et de Syrie” et a comparé cette situation à celle de ses propres ancêtres : «Mes grands-parents ont émigré du Danemark et du Royaume-Uni, il y a 110 ans”, faisant allusion à Haakon VII (né Charles du Danemark) et Maud de Galles. Inutile de parler à ce souverain du socle commun d’une civilisation européenne qui n’est pas partagée avec les immigrés qui débarquent aujourd’hui en Europe, Harald V est totalement acquis au Nouvel Ordre Mondial et à ce que cela implique, y compris l’immigration de grand remplacement. 

Conformément à la vision morale libertaire qui promeut un nouvel ordre sexuel mondial, le monarque norvégien a défini ainsi la jeunesse norvégienne d’aujourd’hui : «Ce sont des filles qui aiment les filles; des garçons qui aiment les garçons, et des garçons et filles qui s’aiment les uns les autres.

Concernant la religion, Harald a déclaré que «les Norvégiens croient en Dieu, Allah, en tout et en rien“.

Il a appelé les citoyens “à se soucier les uns des autres, à bâtir ce pays grâce à la confiance, l’amitié et la générosité. Nous savons que, malgré nos différences, nous sommes un seul peuple“.

Voilà pour ceux qui placent encore leurs espoirs dans les monarchies parlementaires.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

18 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :