Allemagne – L’affaire scandalise les habitants de de Rüdesheim. Cette année, les visiteurs du Marché de Noël traditionnel de cette ville de Hesse ont eu la surprise de découvrir parmi les chalets de bois l’échoppe d’une organisation musulmane.

Rappelons aux incultes que la fête de Noël est une fête chrétienne qui célèbre la naissance du Christ. La présence d’un stand musulman y est donc inappropriée.

Peter Rehwald, organisateur depuis plus de 20 ans de ce « Marché de Noël des nations », confirme qu’il est confronté à de très nombreuses protestations. La colère des Allemands est telle que Volker Mosler, le maire CDU de Rüdesheim, redoute « après avoir aussi consulté la police, une menace sur la sécurité du marché de Noël ». Le maire souhaite que le stand controversé disparaisse, ce que refuse l’organisateur du marché de Noël.

allemagne-ahmadiyya

Précisons que l’échoppe en question est tenue par la communauté Ahmadiyya, une secte musulmane très particulière dont le fondateur prétendait être la réincarnation du Messie. Les élucubrations de cette secte, rejetées par la majorité des musulmans eux-mêmes, ont pourtant pignon sur rue en Allemagne. Cette communauté peut compter sur des relais dans une centaine de mosquées sur le territoire allemand. Très prosélyte, elle dispose de moyens financiers visiblement importants.

allemagne-islam-tv

L’ahmadisme ou Ahmadiyyia se présente comme un mouvement réformiste musulman messianiste fondé par Mirza Ghulam Ahmad à la fin du xixe siècle au Penjab, alors sous domination britannique. Mirza Ghulam Ahmad (1835-1908), un musulman né à Qâdiyân au Panjâb, fait la paix avec les Anglais et stoppe tout autre prosélytisme en se présentant comme une réapparition du Messie (Jésus pour les chrétiens, Vishnou pour les hindous). À partir de 1889, Ahmad proclame qu’Allah lui a confié la tâche de restaurer l’islam dans sa pureté et il se déclare mujaddid (« rénovateur »), muhaddath (« à qui Dieu parle », « l’interpellé » puis mahdi. Cette position fait de l’ahmadisme un mouvement vivement combattu par les courants majoritaires de l’islam pour lesquels Mahomet est le dernier prophète. L’ahmadisme a ainsi été déclaré « non-musulman » par le parlement Pakistanais en 1974. À sa mort, ses adeptes élisent un calife et vivent en communauté indépendante. Aujourd’hui, les Ahmadîs seraient entre 10 et 20 millions. Ils sont présents dans 190 pays, dont la moitié au Pakistan. Le mouvement est très actif dans le domaine de l’humanitaire, surtout en Afrique, en construisant des hôpitaux, cliniques et dispensaires gratuits, mais aussi des écoles et des centres de formation ouverts à tous et gratuits, ce qui lui permet d’étendre son influence. 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

49 % 20 280 € manquants

Il nous manque 20 280 € pour boucler 2022 !

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :