Netflix, plateforme si prisée par tant de nos contemporains, continue son entreprise d’abrutissement des foules.
Parmi ses dernières productions, on trouve en effet « Les chroniques de Bridgerton », une saga sur fond de Régence anglaise (1811-1820). A priori, le thème pourrait séduire les amateurs de séries à thème historique.

Mais « Les chroniques de Bridgerton » sont une œuvre de révisionnisme destinée à forger dans la tête d’un public inculte l’idée que l’Europe a toujours connu le multiculturalisme et le métissage.

Outre le duc de Hastings noir, et les dames d’honneur de la reine noires, la Reine Charlotte de Mecklembourg, grand-mère de Victoria et aïeule de l’actuel prince Philip, est incarnée par une afro-asiatique.

Quand donc Netflix nous proposera-t-il une saga dans laquelle le rôle d’Anne Franck sera tenu par une jeune actrice sénégalaise et celui d’Adolf Hitler par un comédien maghrébin ?

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille ce livre :

%d blogueurs aiment cette page :