esclaves-sexuelles-EI

Tout le monde sait désormais que des femmes capturées par les djihadistes de l’Etat Islamique, et notamment des femmes yezidis, leur servent d’esclaves sexuelles.

Les djihadistes se font même filmer, rigolards, occupés à négocier entre eux les filles. La vidéo est tournée à Mossoul. Les femmes yezidis aux yeux verts ou bleus se négocient plus cher.

« Aujourd’hui, c’est le jour où les filles sont distribuées« , se marre un islamiste. « Tout le monde devrait avoir sa part. » Certains hommes sont assis dans une pièce et parlent du marché des esclaves. « Où est ma fille yezidi?», demande l’un de ces barbares. «Je te jure mec, je suis à la recherche d’une fille, j’espère que je vais en trouver une. »

La question «Qui veut acheter? » retentit à travers le petit espace. « Je la vends pour un Glock (pistolet) », annonce un homme qui veut se débarrasser de son esclave. « Cela dépend de quoi elle ressemble« , lui répond un djihadiste. « Si elle n’a plus de dents, pourquoi en voudrais-je ?».

Les hommes paient avec de l’argent ou des armes.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La vérité à la France

La France est arrivée à un moment solennel où il est nécessaire de lui dire la vérité. Si elle peut l’entendre, elle refera ses forces presque épuisées, elle reprendra une marche sûre, véritablement et solidement progressive; si elle ne peut pas l’entendre, elle marchera à une ruine certaine, à un abaissement dont elle ne se relèvera jamais.

Cliquez ici pour vous le procurer.

%d blogueurs aiment cette page :