Dans son émission “Etat de santé” diffusée lundi 26 mai 2014 sur la chaîne LCP, Elizabeth Martichoux, journaliste bien connue, n’hésite pas à se contredire à quelques minutes d’intervalle, au mépris des téléspectateurs.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 commentaires

  1. BARBIER says:

    E. Martichoux est divorcée d’Aquilino Morelle (le monsieur paires de chaussures de l’Elysée)

  2. Bernard says:

    Encore l’une de ces “féministes” gonflant les chiffres pour les besoins de “la cause”, (aujourd’hui on devrait plutôt dire femenisme), puis les ramenant à des proportions plus “modestes” l’ors d’une conversation avec, me semble-t-il, le Naja (le serpent) Vallaud-Belkacem…

  3. C.B. says:

    Deux femmes sur trois, une femme sur trois, plus de quarante pour cent …
    Pourtant, elles ont bien dû aller à l’école et apprendre les fractions simples et les pourcentages: ça a toujours été (et c’est encore) au programme du Cours Moyen.

  4. angel says:

    Ce n’est pas un scoop !malheureusement nous devons subir ce genre de journaleux à la solde du gvrt

  5. Struyven says:

    Nous avions foi dans les journalistes. A présent, plus rien ne sert de les écouter car ils mentent effrontément ou passe sous silence des faits importants. La confiance aura difficile à renaître…….Vous n’êtes plus dignes de votre situation……