Il y a le FN et le clan Le Pen. Maintenant il y aura Les Patriotes et le clan Philippot !

Parce que chez les Philippot la politique c’est une affaire de famille et exclusivement d‘hommes… Au Front, il y avait quand même père et filles.

Tous ces bernard-l’hermite gauchistes portant nom Phlippot qui avaient su conquérir au FN des places d’élus aux diverses élections et des postes clés en interne se muent en “patriotes” donneurs de leçons.

Après le départ de Florian Philippot, le meneur du clan, c’est au tour de son père Daniel Philippot, de claquer la porte du parti fondé par Jean-Marie Le Pen. Avec quatre autres conseillers régionaux des Hauts-de-France, Éric Richermoz, Virginie Rosez, Véronique Descamps et Astrid Leplat , il quitte le le groupe régional FN-RBM et le FN qu’il avait rejoint en 2015. Eric Richermoz, l’ex-secrétaire départemental du parti dans la Somme et proche de Florian Philippot, dénonce, sortez vos mouchoirs, une “rediabolisation” du FN et des “purges” en interne. Rediabolisation d’ailleurs dont ces messieurs-dames philippotistes sont les premiers collaborateurs aujourd’hui !

Le troisième larron de la famille Philippot, Damien Philippot, frère de Florian et aussi inverti que lui, n’a pas encore fait savoir quelles étaient ses intentions. Actuellement il est l’assistant parlementaire de Marine Le Pen. Il a cependant modifié son profil sur touittaire en mettant simplement « Patriote ». Une indication de sa future mutation vers d’autres cieux politiques…

Les Patriotes cela va être une affaire de famille !

Francesca de Villasmundo 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :