MPI avait signalé l’intention de Donald Trump de faire classer la mouvance Antifa comme organisation terroriste.

L’ONU vient de s’en mêler, postant vendredi sur son compte Twitter un message considérant que ce serait une atteinte à la liberté d’expression.

Le message de l’ONU ne manque pas d’ironie lorsqu’on sait qu’une des activités régulières des Antifas consiste à essayer d’empêcher les personnalités de droite de prendre la parole et les organisations patriotes et nationalistes de se réunir.

En outre, l’ONU ne peut occulter le fait que la mouvance Antifa recourt systématiquement à la violence, organise des émeutes, commet des attentats et appelle au meurtre.

Ci-dessus, appel Antifa à tuer des policiers.

Ci-dessus, affiche Antifa appelant à utiliser le fusil d’assaut contre les policiers.

Ci-dessus, Antifas armés lors d’une action contre des nationalistes aux Etats-Unis.

Ci-dessus, exemple de militant Antifa se présentant sur les réseaux sociaux.

Ci-dessus, autre exemple de militant Antifa se présentant sur les réseaux sociaux.

Les Antifas exhibent leurs armes dans différents pays, en Europe comme en Amérique.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 commentaires