François de Coustin, ancien journaliste, est conseiller pour le patrimoine et l’histoire d’une grande institution publique.

Ecrire l’histoire de Louis XIX, né Louis-Antoine de Bourbon-Artois (1775-1844), roi nié, c’est écrire celle d’un homme qui court derrière son destin dans une période profondément troublée. Il naît alors que Louis XVI est roi depuis un an, il meurt vers la fin du règne de Louis-Philippe; plus de la moitié de sa vie se passe en exil. C’est sans doute là sa vraie vie : il découvre l’incertitude du lendemain à l’adolescence, projeté sur les routes d’Europe alors qu’il atteint ses quatorze ans, et revient en France à presque trente-neuf ans. Durant toute son existence, la vie militaire lui paraît plus agréable que celle des salons où il promène sa gaucherie et son embarras. Son destin qui aurait été de porter la couronne de France ne s’accomplit véritablement que dans des palais vides meublés à la hâte et dans des demeures parfois sordides, le plus souvent dans des pays à l’histoire agitée.

Le destin de Louis-Antoine à occuper un trône – pour lequel il n’a par ailleurs pas été formé – a toujours dépendu simplement du sort de ceux qui l’en séparaient. Pris dans les conflits politiques nés de conceptions radicalement divergentes de ce que doit être un roi après la tourmente révolutionnaire, Louis-Antoine finit par devenir un roi sans règne.

Louis XIX, François de Coustin, éditions Perrin, 480 pages, 25 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !

%d blogueurs aiment cette page :