Un certain François Héran, sociologue et élu professeur au Collège de France en juin 2017 sur la chaire « Migrations et sociétés » créée en mars 2017 et dont la leçon inaugurale fut tenue le 5 avril, a déclaré lors de l’émission de propagande Les Idées claires proposée par les radios du régime France Inter et France Culture : « Notre pays a accueilli quelques 10 000 réfugiés syriens sur les 5 millions qui ont fui leur pays, au moment où l’Allemagne a accueilli près d’un million d’immigrants. Pourtant une frange de l’extrême-droite évoque sans cesse un « grand remplacement ». Cette croyance imagine une France où les étrangers deviendraient majoritaires par rapport aux natifs. Mais est-ce que les diverses vagues migratoires en provenance d’Afrique et du Moyen Orient, passées et à venir, peuvent réellement modifier la démographie française ? »

                Or ses chiffres sont totalement bidons. Si on en croit l’OCDE, voici le nombre de demandes d’asiles dans les pays membres en 2016, chiffres rappelés le 28 mai 2018 sur le compte twiter The Spectator Index, spécialisé dans les statistiques :

Allemagne :  722.000

Etats-Unis : 261.000

Italie : 122.000

France : 77.000

Turquie : 77.000

Grèce : 49.000

Autriche : 39.000

Royaume-Uni : 38.000

Australie : 27.000

Russie : 26.000

Canada : 23.000

Suède : 22.000

Espagne : 16.000

Japon : 10.000

Pologne : 9.000

Mexique : 8.000

Corée du Sud : 7.000

Danemark :  6.000

Chili : 2.000

Nouvelle-Zélande : 300

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. Boutté says:

    Quelle économie de moyens pour multiplier les articles “numériques’