Mozambique – Des djihadistes se sont emparés mercredi de Mocimboa da Praia, une zone du nord du pays riche en gaz.

“Le port de Mocimboa da Praia a été pris par des terroristes à l’aube”, a annoncé mercredi le site Moz24Horas, information confirmée ensuite par une source militaire qui a indiqué que “Mocimboa da Praia est tombé” aux mains des djihadistes.

Parmi ce que l’on sait de la situation sur place, il est confirmé que les djihadistes ont tiré au lance-roquettes contre un bateau dans le port.

Mocimboa da Praia, situé dans la province de Cabo Delgado, se trouve à environ 80 km au sud de la péninsule d’Afungi qui abrite d’importantes installations pour le développement de gaz naturel liquéfié (GNL), l’un des plus gros investissements en Afrique auquel participe le groupe français Total.

Il faut se souvenir qu’à la fin du mois de juin, des islamistes avaient tué huit ouvriers d’une entreprise privée de BTP travaillant pour Total sur son projet gazier de plusieurs milliards de dollars.

Au même moment, des djihadistes avaient déjà attaqué et occupé temporairement Mocimboa da Praia. Cette précédente occupation de la ville par les djihadistes avait provoqué un exode massif de ses habitants.

Les raids djihadistes dans le nord du Mozambique ont débuté en 2017 et ont déjà fait au moins 1300 morts, selon l’ONG The Armed Conflict Location & Event Data Project (ACLED).

En dépit de ces raids djihadistes répétés dans la région, Total a affirmé maintenir son projet gazier de 23 milliards de dollars.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés