Après une année marquée par le rebond des prix de l’énergie (+ 23,7% entre 2016 et 2017, tous produits confondus) et des métaux et minerais (+ 22,4%), ceux-ci devraient se stabiliser au cours des prochaines années, selon les dernières prévisions de la Banque mondiale publiées dans le Commodity Markets Outlook du 26 octobre. Selon l’un de ses économistes, John Baffes : « Les prix de l’énergie se redressent en réponse à la demande soutenue et à la baisse des stocks, mais également à la décision de certains pays de restreindre leur production de pétrole (OPEP et partenaires) et de charbon (en Chine). Les cours des métaux sont soutenus par les restrictions de production en Chine, aussi pour des raisons environnementales. Les matières agricoles affichent une grande stabilité ».

La tendance la plus haussière sur 3 ans serait celle du gaz naturel qui passerait de 5,5 à 6 $ le baril (+9,1 %), suivie du maïs de 155 à 166 $ (+7,1 %). Les matières premières qui resteraient stables sont l’aluminium, qui passerait de 1950 à 2005 $ (+2,8 %), suivie de l’or de 1250 à 1214 $ (-2,9 %). Par contre, à cause du ralentissement de la demande chinoise, le cours du charbon risque de connaître une tendance fortement baissière, de 85 à 55 $ (-35,3 %), contrecoup de sa hausse de 30 % ces derniers mois.

D’autre part, le même rapport prévoit pour 2018 un tassement de la hausse des matières premières liées à l’énergie (pétrole, gaz naturel et charbon), qui progresseront seulement de 4 % en 2018, après l’envolée de 28 % de cette année. Ceci est dû selon Baffes au « fait de la stabilité de la demande et de la contraction des stocks, mais beaucoup dépendra de la décision des producteurs de pétrole de prolonger ou non les coupes de production ». Le pétrole est ainsi estimé à une valeur de 58 $ le baril en 2018 contre 53 $ cette année.

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :