robert-mugabe-onu

Lundi, le président du Zimbabwe Robert Mugabe a pris la parole à la 70e assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies.

A 91 ans, Robert Mugabe, à la tête du Zimbabwe depuis 1987, a parlé du respect des droits de l’homme dans le monde. Robert Mugabe a tenu à apporter une précision sur sa conception des droits de l’homme :

« Nous condamnons les tentatives d’ajouter de nouveaux droits qui sont contraires à nos normes, nos croyances, nos valeurs et nos traditions. Nous ne sommes pas des gays ! »

Le langage vrai de l’Afrique s’oppose radicalement au nouvel ordre sexuel mondial promu par l’Occident décadent.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :