Plan social pour 125 salariés à L’Express, les journalistes dénoncent un carnage mais Patrick Drahi doit presser le citron, libérer du cash pour payer les dettes d’Altice.

altice_drahi

Les journalistes demandent à Patrick Drahi de « surseoir à tout carnage éditorial et humain » et dénoncent un projet d’une « brutalité aveugle, aussi préjudiciable à la survie de nos titres qu’à vos ambitions »

« Il est dans votre intérêt que votre engagement d’actionnaire exclusif de notre groupe soit couronné de succès. A défaut, vous apparaîtrez comme celui qui aura anéanti l’un des fleurons de la presse française, créé par Jean-Jacques Servan-Schreiber et Françoise Giroud. Et votre réputation en sera inévitablement et durablement affectée. »

Son groupe, Altice, la maison mère du groupe français Numericable-SFR – est très endettée environ 42 milliards € après les rachats de :

·        Cablevision pour 15,6 milliards € (17,7 milliards $ )

·        SFR pour 17,4 milliards €

·        Portugal Telecom, pour 7,4 milliards €

·        Suddenlink, le 7e câblo-opérateur américain pour 8 milliards €

« La dette grossit mais les marges grossissent avec elle, d’autant qu’il s’agit d’une industrie en croissance capable de dégager des flux de trésorerie et donc de faire remonter des fonds pour rembourser les créanciers. » affirme Dexter Thillien de BMI Research.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :