Le Nouvel Ordre Mondial est aussi sexuel, nous le répétons souvent. Le lobby LGBT y a une place de choix et fait office de nouvelle norme promue par tous les moyens. Au mépris du réel, le transgenre prétend donc maintenant pouvoir jouer le rôle du père ou de la mère d’un enfant selon ses caprices et non selon sa réalité biologique. Et ce déni du réel s’impose dans de nombreux organismes officiels occidentaux.

Un nouvel exemple nous est fourni par des hôpitaux britanniques qui ne parlent plus de père ou de mère mais de parent 1 et 2, et abandonnent l’usage de l’expression lait maternel pour la remplacer par “lait humain” qui serait moins discriminante pour les transgenres.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille cette revue :

%d blogueurs aiment cette page :