Mike-PreachingLe 7 août dernier, 500 ans après que Martin Luther afficha ses 95 thèses à la porte de l’église du château à Wittenberg, l’Église évangélique luthérienne en Amérique lors de son Assemblée Churchwide (élargissement de l’Église) a officiellement reconnu la « Nouvelle église de François Bergoglio ». Elle a déclaré : « Il n’y a plus de questions qui divisent » entre celle-ci et les luthériens. Le vote a été acquis par 931 voix contre 9.

La « Déclaration on the way » (déclaration sur la Voie ou le Chemin) affirme que la nouvelle église catholique de Bergoglio et le luthérianisme se rejoignent notamment sur la question de  l’Eucharistie. (Voir le site Religion News Service, US Lutherans approve document recognizing agreement with Catholic Church, 15 août 2016).  Pas moins de 32 points d’accords (“Statements of Agreement,”) ont été dégagés. 

Depuis 500 ans le catholicisme a considéré le luthérianisme comme une hérésie et a voulu convertir les protestants. Mais Vatican II en 1965 a changé la donne notamment avec le décret sur l’œcuménisme. À partir de ce moment un tel rapprochement était inévitable avec le temps. C’était à la limite une simple « affaire de paperasse » à régler déclarent les luthériens

Il est étonnant que ce constat rejoigne absolument le fameux sermon  de Monseigneur Lefebvre à Lille le 29 août 1996. Il y déclarait :

Les protestants nous ont dit : « Nous ne voulons pas de votre messe parce qu’elle comporte des choses incompatibles avec notre foi protestante, alors changez cette messe et nous pourrons prier avec vous, nous pourrons faire des intercommunions, nous pourrons recevoir vos sacrements, vous pourrez venir dans nos églises, nous, nous irons dans les vôtres, et tout sera fini, et nous aurons l’unité». Oui, nous aurons l’unité, mais dans la confusion, dans la bâtardise. Nous ne voulons pas de cela. Jamais l’Église ne l’a voulu. Nous aimons les protestants, nous voudrions les convertir, mais ce n’est pas les aimer que de leur faire croire qu’ils ont la même religion que la religion catholique. »

Nous y sommes. Les protestants eux-mêmes reconnaissent que nous les catholiques avons la même religion qu’eux. Pas de réaction à ce jour venant du Vatican.                          

Jean-Pierre Dickès

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

15 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :