En rétorsion à la présumée attaque chimique par le gouvernement central syrien contre les factieux islamistes à Douma, dans la zone de la Ghouta, les Américains, les Français et les Britanniques ont procédés à des tirs de missiles sur des sites chimiques syriens le 14 avril. Ces frappes ont été approuvées par l’Allemagne, l’Arabie Saoudite, l’Australie, la Belgique, le Canada, l’Espagne, la Grèce, l’Italie, Israël, le Portugal, le Qatar, la Roumanie, la Slovénie, la Tchéquie, la Turquie et l’Ukraine. Elles ont été condamnées par la Bolivie, la Chine, Cuba, l’Egypte, l’Iran, l’Irak, la Palestine, la Russie et le Venezuela.

  • 76 missiles ont frappé le Centre d’Etudes de recherche scientifique de Barzah (Barzé en français) à Damas, dirigé par Zouhair Fadhloun et rattaché à l’armée de l’air. Il s’agissait de 57 missiles Tomahawk et 19 missiles JASS.
  • 22 missiles ont frappé le centre de stockage de Him Shinshar près de Homs. Il s’agissait de 9 missiles Tomahawk, 8 Storm Shadow, 3 missiles MdCM et 2
  • 7 missiles SCALP ont frappé un bunker suspecté de servir d’entrepôt à Him Shinshar près de Homs.
  • La Syrie annonce que 100 des missiles auraient été abattus, la Russie en annonce 71 et les Etats-Unis et la France 0, les 40 missiles syriens tirés étant supposés avoir raté leurs cibles.
  • Selon les Russes, le bilan est sans dommages collatéraux, les Syriens annonçant 3 blessés.

Du côté des vecteurs de lancement :

  • 30 missiles Tomahawk ont été tirés par le croiseur USS Monterey stationné en Mer Rouge.
  • 23 missiles Tomahawk ont été tirés par le destroyer USS Higgins stationné dans le Golfe. Persique.
  • 19 missiles JASS ont été tirés par 2 B1 stationnés au Qatar.
  • 9 missiles SCALP ont été tirés depuis 5 Rafale stationnés à Saint-Dizier.
  • 8 missiles Storm Shadow ont été tirés par 4 Tornado anglais basés à Chypre.
  • 7 missiles Tomahawk ont été tirés par le destroyer USS Laboon stationné en Mer Rouge.
  • 6 missiles Tomahawk ont été tirés par le sous-marin nucléaire USS John Warner, stationné en Méditerranée.
  • 3 missiles MdCM ont été tirés par la frégate Aquitaine, les Américains disent par la frégate

Avec 105 missiles tirés, ce bombardement est le 6e plus intense depuis l’instauration de la Cruise Missile Diplomacy (diplomatie du missile de croisière) en 1991…

  • 800 missiles ont été tirés en 2003 sur l’Irak lors de l’opération Iraqi Freedom.
  • 415 missiles ont été tirés en 1998 sur l’Irak lors de l’opération Desert Fox.
  • 290 missiles ont été tirés en 1991 sur l’Irak lors de l’opération Desert Storm.
  • 220 missiles ont été tirés en 1999 sur la Yougoslavie lors de l’opération Allied Force.
  • 160 missiles ont été tirés en 2011 sur la Libye lors des opérations Odyssey Dawn et
  • 105 missiles ont été tirés en 2018 sur la Syrie.
  • 65 missiles ont été tirés en 1998 sur l’Afghanistan lors de l’opération Infinite Reach.
  • 59 missiles ont été tirés en 2017 sur la Syrie dans le cadre des rétorsions contre Daech.
  • 50 missiles ont été tirés en 2001 sur l’Afghanistan lors de l’opération Enduring Freedom.
  • 50 missiles ont été tirés en 2014 sur la Syrie.
  • 45 missiles ont été tirés en 1993 sur l’Irak lors de l’opération Desert Watch.
  • 30 missiles ont été tirés en 1996 sur l’Irak lors de l’opération Desert Strike.
  • 25 missiles ont été tirés en 1993 sur l’Irak lors de l’opération Bushwhacker.
  • 15 missiles ont été tirés en 1995 sur la Bosnie-Herzégovine lors de l’opération Deliberate Force.
  • 15 missiles ont été tirés en 1998 sur le Soudan lors de l’opération Infinite Reach.

Le coût des tirs de missiles pour la France s’élève à 16,23 millions d’euros, sachant que le coût unitaire de 850.000 euros pour un missile SCALP et de 2,86 millions d’euros pour un missile MdCM.

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 commentaires

  1. Deux mots ont sauté lors de la mise en ligne : il s’agit de 2 missiles SCALP et les Américains ont évoqué la frégate Languedoc.

  2. Vos chiffres me semblent curieux n’y avait-il pas aussi des bases aériennes dans le liste ?

    • Franravel says:

      Seulement celle de Saint Didier en France. Les autres étaient tirés de porte-avions.

  3. Soupape says:

    Quel est le coût des réparations … que doivent payer Trump, May, et mécréant ?

    En effet la Syrie doit pouvoir reconstruire … son centre de recherche …

    Les casseurs doivent être les payeurs !

    De plus, l’agité Trump,
    l’influençable May,
    et le richissime mécréant-le-toutou,
    devraient payer … sur leurs cassettes personnelles,
    car ils ont agi sans mandat de leurs peuples !