Haute tension entre les technocrates bruxellois et l’Italie eurosceptique. Mardi dernier, 23 octobre 2018, la Commission européenne, par la voix du commissaire européen aux Affaires économiques et financières, Pierre Moscovici, a rejeté le projet du budget italien et demandé au gouvernement de la coalition M5S-La Ligue de lui présenter un budget révisé sous trois semaines. Une première dans l’histoire de l’Union européenne. Une première sous forme de représailles dictées par la vengeance rentrée des européistes envers le gouvernement « populiste » italien.

Angelo Ciocca, député européen de la Ligue, a exprimé à sa manière son exaspération face à ce qu’il qualifie de « montagne de mensonges » écrite par Moscovici et d’irrespect envers l’Italie. Il a tapé littéralement du pied sur la table : en retirant sa chaussure pour écraser les notes du commissaire européen. A Strasbourg, j’ai marché (avec une semelle fabriquée en Italie) sur la montagne de mensonges que Moscovici a écrite sur notre pays. L’Italie mérite le respectpeut-on lire sur son compte twitter.

Ce geste symbolique, la comedia dell’arte égratignant la comédie politique bruxelloise, n’a pas vraiment plu à Moscovici. Cette conscience morale mondialiste n’a aucun sens de l’humour… elle n’a su répliquer que par une reductio ad hilterum, apostrophe anxiogène devenue quasiment banale dans sa bouche ces derniers temps : “Au début on sourit et on banalise parce que c’est ridicule, puis on s’habitue à une sourde violence symbolique, et un jour on se réveille avec le fascisme. Restons vigilants ! La démocratie est un trésor fragile”, a écrit l’ancien ministre français de l’Économie sur Twitter. L’argument massue !

A la suite de la décision bruxelloise, le ministre de l’Intérieur italien, Matteo Salvini, s’est également emporté :

Ils ne sont pas en train de s’attaquer à un gouvernement mais à un peuple.”

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

2 commentaires

  1. philippe tripier says:

    il ne faut qu’esperer que le gouvernement italien ne se se laissera pas faire et que son action ouvrira les yeux de beaucoup aux prochaines elections européenne

  2. ‹ con una suola Made in Italy!!! › ‘avec une semelle fabriquée en Italie’
    Non, puisque l’expression anglaise ‹ made in Italy › est devenue sorte de terminus technicus europæus sarcastique, c’est pourquoi elle reste en anglais dans l’original italien. La traduire en français est l’œuvre d’un traduttore traditore. Mais ce qu’on peut faire est de prononcer l’anglais à l’italienne comme les Français qui prononcent délibérément à la française : « madin France »

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

45 % 19.170 € manquants

15.830 € récoltés / 35.000 € nécessaires
Mis à jour le 26/03/2019

Il nous reste cependant 19.170 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !