Le Groupe consultatif scientifique pour les urgences (SAGE) du Royaume-Uni fait des prédictions que rapporte le très populaire quotidien anglais, le Daily Mail.

Parmi les prévisions, SAGE annonce qu’ « un nouveau variant apocalyptique de Covid qui pourrait tuer jusqu’à une personne sur trois est une ‘possibilité réaliste’, selon les meilleurs scientifiques du gouvernement » avant d’ajouter qu’un inconvénient réside dans le fait que « la campagne de vaccination actuelle menée de l’autre côté de la Manche » induisant des « niveaux d’immunité plus élevés du pays » « pourraient aider à accélérer le processus évolutif du virus ». La vaccination n’est pas si top que cela donc…

Dans son rapport, le Conseil a également averti que « le virus peut infecter une multitude d’animaux différents, y compris les visons – qui ont dû être abattus au Danemark par milliers » et qu’il faudrait envisager « d’abattre ou de vacciner les animaux qui hébergent le virus, afin d’empêcher qu’il ne contracte potentiellement une autre mutation et ne revienne aux humains ».

Pour ensuite affirmé « qu’il était tout aussi réaliste que le covid mute pour devenir moins mortel au fil du temps » et prédire « qu’il s’agit d’une ‘’possibilité réaliste à long terme‘’ qu’à mesure que le covid continue de muter, cela provoquera une maladie moins grave. Le groupe a écrit, continue le Daily Mail qu’‘’en d’autres termes, ce virus deviendra comme les autres CoV humains qui causent le rhume, mais avec une maladie beaucoup moins grave, principalement chez les personnes âgées ou cliniquement vulnérables‘’ ».

De quoi perdre la boule…

En réalité le conseil consultatif scientifique britannique affirme tout et son contraire au jeu des scénarii possibles pour un avenir pas si lointain en privilégiant cependant les hypothèses les plus apocalyptiques pour faire pression sur le gouvernement Johnson afin que les mesures liberticides continuent à être appliquées au nom d’un hygiénisme délirant : « le gouvernement ne doit pas faire preuve de complaisance » conclut SAGE.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER “Les vaccins en question”, ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :