Pérou – Sur le site de Pampa la Cruz, des archéologues ont déjà recensé les restes de 227 enfants sacrifiés selon un rituel païen précolombien en vigueur sous l’empire Chimu, présent sur la côte nord du Pérou actuel jusqu’à la fin du XVe siècle, avant l’arrivée du christianisme.

«Il s’agit du plus grand site de sacrifices d’enfants,» a expliqué l’archéologue Fren Castillo. «Partout où nous creusons nous en trouvons un autre (enfant)», inhumé le visage tourné vers l’océan, explique le responsable des fouilles. Certains ont encore de la peau, des cheveux, et portent aux oreilles des bijoux en argent.

En ces temps barbares du paganisme, ces enfants, âgés entre 4 et 14 ans, ont été tués selon un rituel offert aux divinités païennes vénérées par la civilisation Chimu. Ces divinités étaient considérées comme avides de sang et les sacrifices humains, particulièrement ceux des enfants, étaient censés apaiser leur colère, supposée responsable des catastrophes naturelles liées au phénomène climatique El Niño. Au passage, notons qu’il n’était pas encore question du réchauffement climatique causé par l’homme et pourtant, les changements climatiques se manifestaient déjà avec force.

Un charnier de 56 enfants avait déjà été exhumé en juin 2018 sur le même site de Pampa la Cruz et un autre de 140 enfants et 200 jeunes lamas avait été découvert en avril de la même année à proximité, sur le site de Huanchaquito.

L’empire Chimu a connu son apogée entre 900 et 1450 sur la côte nord du Pérou, jusqu’à l’actuel Equateur. Voilà ce qu’était cette partie du monde avant l’arrivée du christianisme. Il ne faut pas l’oublier.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A l’heure de la 3ème dose et de la 5ème vague de mensonge, nous vous recommandons le livre : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 € seulement !

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :