slovaquie-MPI

La Slovaquie faisait partie de l’ancien bloc soviétique. Elle a voté sa propre constitution en prenant son indépendance par rapport à la Tchécoslovaquie. Cette constitution doit être modifiée par le Parlement. Tout simplement parce que ce pays n’a pas envie d’entrer dans le même cycle de décadence caractérisé notamment par le « mariage homosexuel ». Or à ce jour il n’est pas inscrit dans la constitution que le mariage est constituée d’un homme et d’une femme car cela tenait à l’époque de l’évidence.

Le Mouvement chrétien-démocrate (KDH) situé dans l’opposition au gouvernement veut introduire ces deux simples phrases : «Le mariage est un lien unique entre un homme et une femme. La République slovaque protège le mariage universellement et contribue à son bien-être ». Le Parti social-démocrate (SMER) au pouvoir indique qu’il est favorable à cette proposition. Il ajoute que certains ministres et une grande partie des élus du parti sont aussi en accord avec cette modification de la constitution.

Cependant, le SMER a besoin du KDH pour faire passer une réforme de la Justice. En échange il accorderait son support à la modification de la constitution.

Bien évidemment, ILGA Europe, groupe de coordination des militants homosexuels financé par l’UE, a protesté au nom de la discrimination. Il est renforcé par le rapport Lunacek voté récemment par l’Europe.

C’est oublier un peu vite que le mouvement de la vie et de la famille rejetant l’avortement et l’euthanasie a fait des progrès en Slovaquie avec la première Marche pour la vie qui a rassemblé de façon inattendue des foules immenses. Le Mouvement chrétien démocrate s’appuie sur un sondage selon lequel 9 % de la population seulement serait « plutôt en désaccord » avec le projet, 4,4 % « tout à fait en désaccord » et 5 % d’indécis. Si bien que la réforme de la constitution dans le sens de la défense de la famille n’est plus qu’une affaire de temps.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :